Hydropoticaire avait cessé ses opérations de vente le 1er mai dernier.

Hydropothicaire reprend la vente

Hydropothicaire a repris la vente de ses produits de cannabis thérapeutique, a annoncé l'entreprise gatinoise par voie de communiqué, mardi.
La société avait cessé ses opérations de vente le 1er mai dernier à la suite de la découverte par Santé Canada de traces du pesticide myclobutanil dans certains plants inspectés en mars dernier à l'usine de Masson-Angers. Ce pesticide approuvé pour certains aliments n'est pas permis pour la culture de marijuana au pays. Hydropothicaire soutient avoir procédé à la vérification de ses lots pour s'assurer que ceux-ci n'avaient pas été contaminés. Treize des 14 produits de la compagnie peuvent de nouveau se retrouver sur le marché. 
«En ce qui concerne les lots mis en vente à présent, les analyses ne montrent aucun signe de contamination. Santé Canada a reçu les résultats de ces analyses. La Société continuera de vérifier les produits dans le cadre de son initiative précédente d'analyses volontaires, tout en participant au programme d'analyses obligatoires annoncé par Santé Canada le 5 mai 2017», souligne la corporation. 
Par mesure préventive, les lots numérotés suivants font toutefois partie d'un rappel de la part de la compagnie : 45, 46, 47, 54, 58, 59, 102, 109, 123, 127, 128, 129, 148 et 150. 
«Santé Canada a estimé qu'il s'agissait d'un rappel de type III, ce que le ministère définit comme « une situation dans laquelle l'utilisation ou l'exposition à un produit n'est pas susceptible de causer des conséquences néfastes pour la santé «. Tous les clients concernés seront avisés», a indiqué la direction de l'entreprise, dans son communiqué.