Hydro One a annoncé jeudi une augmentation de son dividende trimestriel, même si son bénéfice du premier trimestre était en baisse par rapport à l’année précédente.

Hydro One hausse son dividende malgré un recul de ses profits au 1er trimestre

TORONTO — Hydro One a annoncé jeudi une augmentation de son dividende trimestriel, même si son bénéfice du premier trimestre était en baisse par rapport à l’année précédente, en raison des coûts liés à l’annulation de son contrat d’acquisition de la société américaine de services publics Avista.

La société ontarienne de transport et de distribution d’électricité, en partie détenue par l’État et par des investisseurs privés, a indiqué qu’elle paierait un dividende trimestriel de 24,15 cents par action, comparativement à celui de 23 cents de la même période l’an dernier.

Hydro One a enregistré un bénéfice de 171 millions $, soit 29 cents par action, pour le trimestre terminé le 31 mars, en baisse par rapport à celui de 222 millions $, ou 37 cents par action, d’il y a un an.

Les revenus ont totalisé 1,76 milliard $, en hausse par rapport au chiffre d’affaires de 1,58 milliard $ du premier trimestre de 2018.

Hydro One voulait acheter l’américaine Avista, mais les autorités de réglementation américaines ont estimé que cette acquisition ne protégerait pas suffisamment les clients des caprices du gouvernement de l’Ontario, principal actionnaire d’Hydro One.

Sur une base ajustée, qui exclut notamment les coûts d’annulation de ce contrat, le bénéfice d’Hydro One s’est établi à 52 cents par action, contre celui de 35 cents affiché un an plus tôt.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 42 cents par action pour le trimestre, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.