Le ministre chinois des Affaires étrangères a offert son appui au géant des télécommunications Huawei dans sa bataille judiciaire contre le gouvernement américain.

Huawei: Pékin appuie la poursuite contre les États-Unis

PÉKIN — Le ministre chinois des Affaires étrangères a offert son appui au géant des télécommunications Huawei dans sa bataille judiciaire contre le gouvernement américain. Pékin affirme que les entreprises chinoises ne doivent pas se contenter d’être des « agneaux silencieux ».

Interrogé en conférence de presse au sujet de l’arrestation de la directrice financière de Huawei au Canada, à la demande des États-Unis, le ministre Wang Yi a déclaré vendredi que les accusations déposées à l’étranger contre des entreprises et des ressortissants chinois étaient le fruit de « répressions politiques ».

Il a ajouté que Pékin prendrait « tous les moyens nécessaires » pour défendre les entreprises chinoises et qu’il soutient toutes les stratégies légales employées pour riposter et ne pas être des « agneaux silencieux ».

Jeudi, Huawei a annoncé le dépôt d’une poursuite dans un tribunal américain afin de faire invalider la réglementation qui l’empêche de vendre sa technologie de télécommunications.

Le ministre n’a pas précisé ce que la Chine entend faire pour mettre de la pression.