Un rappel concerne certains modèles de Honda et d’Acura, principalement aux États-Unis et au Canada.

Honda rappelle 1,2 million de véhicules pour des coussins gonflables défectueux

DÉTROIT - Un générateur de coussins gonflables Takata ayant déjà été considéré comme sécuritaire fait maintenant l’objet d’un examen attentif après qu’un accident et une explosion dans le Maryland eurent blessé le conducteur d’une vieille fourgonnette Honda.

L’incident a obligé Honda à rappeler environ 1,2 million de véhicules en Amérique du Nord et en Amérique centrale. Le rappel touche des modèles de 2001 à 2016 qui n’avaient pas déjà été touchés par la série de rappels de Takata concernant des coussins gonflables qui pouvaient projeter des fragments dans l’habitacle.

Takata a utilisé du nitrate d’ammonium pour créer une petite explosion et gonfler les coussins gonflables lors de collisions. Mais le produit chimique peut se détériorer lorsqu’il est exposé à des températures et à une humidité élevées et faire exploser une cartouche métallique, projetant des fragments. Au moins 23 personnes ont été tuées par les générateurs de coussins gonflables de l’entreprise et des centaines d’autres ont été blessées.

Les générateurs de coussins gonflables rappelés contiennent un produit chimique qui absorbe l’humidité et qui a été ajouté pour maintenir le nitrate d’ammonium stable. Ils étaient censés être sécuritaires et n’ont jamais fait partie de rappels. Ils avaient même été utilisés pour remplacer des dispositifs plus anciens lors de rappels ayant débuté en 2014.

Cependant, Honda et la National Highway Traffic Safety Administration américaine ont déclaré qu’un accident survenu le 19 janvier 2018 impliquant une Honda Odyssey 2004 avait mené à l’ouverture d’une enquête, puis au rappel de mardi. L’enquête a déterminé que les générateurs de coussins gonflables fabriqués à l’usine de Takata à Monclova, au Mexique, étaient défectueux en raison d’un vice de fabrication, a déclaré Honda.

On ignore combien de dispositifs contenant le produit chimique ont été utilisés par d’autres constructeurs automobiles.

Le rappel concerne certains modèles de Honda et d’Acura, principalement aux États-Unis et au Canada. Selon Transports Canada, près de 84 000 véhicules sont touchés au pays.

Honda a indiqué dans un communiqué que les propriétaires seraient informés par courrier début avril, mais que des pièces de rechange de fabricants autres que Takata sont disponibles immédiatement.

----

Les modèles visés par le rappel:

  • ACURA CL 2003
  • ACURA EL 2001 2002 2003 2004 2005
  • ACURA MDX 2003 2004 2005 2006
  • ACURA TL 2002 2003
  • HONDA ACCORD 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
  • HONDA CIVIC 2001 2002 2003 2004 2005
  • HONDA CR-V 2002 2003 2004 2005 2006
  • HONDA ELEMENT 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
  • HONDA ODYSSEY 2002 2003 2004
  • HONDA PILOT 2003 2004 2005 2006 2007 2008
  • HONDA RIDGELINE 2006