Le siège social de Hexo déménage en Ontario. Selon la direction de l’entreprise, ce déménagement n’aura aucun impact sur les opérations des serres situées à Gatineau.
Le siège social de Hexo déménage en Ontario. Selon la direction de l’entreprise, ce déménagement n’aura aucun impact sur les opérations des serres situées à Gatineau.

HEXO déménage son siège social en Ontario

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Le siège social d’HEXO Corp, le principal fournisseur de la Société québécoise du cannabis, n’a plus pignon sur rue à Gatineau. L’entreprise confirme avoir déménagé celui-ci du côté de l’Ontario, dans ses bureaux du quartier Kanata à Ottawa, dans la semaine du 9 décembre dernier.

« Malgré nos efforts pour éviter ce changement, cette décision nous a été imposée, du fait que nous ne sommes pas en mesure de souscrire une assurance responsabilité des administrateurs et dirigeants si nous sommes établis au Québec. Au Québec, la loi exige que les honoraires en cas de représentation soient payés par l’assureur en plus de la protection offerte par le contrat », a expliqué la vice-présidente des communications chez HEXO Corp, Isabelle Robillard, par le biais d’une réponse écrite transmise au Droit.

Si l’information concernant ce déménagement n’a pas été dévoilée publiquement, c’est que « ce n’était pas une nouvelle importante », a indiqué Mme Robillard, précisant que tous les partenaires de l’entreprise, incluant les trois paliers du gouvernement, avaient été avisés du changement une fois celui-ci concrétisé.

Le producteur de cannabis assure que la délocalisation de son siège social n’aura aucun impact sur ses opérations effectuées au 120, chemin de la Rive, dans le secteur Masson-Angers, à Gatineau.

« Ce changement n’aura aucune incidence sur nos activités à Gatineau et à Montréal, ni des répercussions sur nos employés. Nous continuons à exploiter et à investir dans notre installation principale de culture à Gatineau, où travaillent plus de 800 personnes. Nous avons également une présence importante à Montréal, où nous menons des activités de distribution pour le compte de la Société québécoise du cannabis, ainsi que des activités de recherche et développement », a souligné Mme Robillard.

« Nos racines sont solidement implantées à Gatineau, où notre entreprise a établi la majeure partie de ses opérations il y a six ans (alors sous le nom de Hydropothecary). Il est important pour nous de continuer à travailler avec tous nos partenaires au Québec et d’être un participant et un contributeur actif dans nos communautés », a ajouté la porte-parole de l’entreprise.

En octobre dernier, rappelons que la société HEXO Corp avait annoncé sa décision d’abolir 200 postes à travers ses différentes installations. À la mi-décembre, l’entreprise cotée à la Bourse de Toronto a déclaré une perte de 62,4 millions de dollars pour le trimestre s’étant terminé le 31 octobre 2019.