L’épicier Metro rapporte une hausse de ses ventes et de son bénéfice net au 2e trimestre de l’exercice en cours comparativement à la période correspondante de l’année précédente.

Hausse des ventes et du bénéfice net chez Metro

MONTRÉAL - L’épicier Metro rapporte une hausse de ses ventes et de son bénéfice net au 2e trimestre de l’exercice en cours comparativement à la période correspondante de l’année précédente.

Le bénéfice net de l’entreprise québécoise s’est élevé à 121,5 millions $, ou 0,47 $ par action, pour la période de trois mois ayant pris fin le 16 mars dernier. Au 2e trimestre de 2018, le bénéfice net avait été de 13,7 pour cent inférieur, de 106,9 millions $.

Le chiffre d’affaires s’est établi à 3,7 milliards $, en hausse de 27,7 pour cent et de 4 pour cent en excluant le Groupe Jean Coutu dont l’acquisition pour 4,5 milliards $ a été complétée le 11 mai 2018.

Eric R. La Flèche, président et chef de la direction de Metro, a par ailleurs annoncé que François J. Coutu prendra sa retraite à titre de président du Groupe Jean Coutu à compter du 31 mai prochain. Il oeuvre depuis 1983 dans la compagnie fondée par son père, Jean Coutu.

Alain Champagne succédera à M. Coutu à titre de président du Groupe Jean Coutu. M. Champagne sera chargé de compléter le regroupement du Groupe Jean Coutu avec Metro tout en assurant le développement de la division.