Vendredi, une vingtaine de syndiqués ont tenu un piquet de grève devant la SAQ Dépôt du boulevard des Récollets, à Trois-Rivières.

Grève à la SAQ: Les consommateurs se tournent vers les épiceries

TROIS-RIVIÈRES — Le malheur des uns fait le bonheur des autres, selon le dicton. Avec la fermeture de la plupart des succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) en raison d’une grève de trois jours, plusieurs consommateurs se sont tournés vers les épiceries qui vendent les bouteilles de la société d’État.

À l’Inter-Marché de Saint-Narcisse, l’une des 21 épiceries mauriciennes qui vendent du vin de la SAQ, les étagères se sont vidées plus rapidement qu’à l’accoutumée, selon le propriétaire des lieux.

«Ça a surtout commencé ce matin (samedi), c’est plus achalandé, confirme Alain Lafrenière. Ça avait été annoncé d’avance, alors les gens ont eu le temps d’acheter avant la grève, mais c’est sûr qu’il y a plus de volume de ventes, c’est bien pour nous.»

M. Lafrenière aurait toutefois aimé que la grève soit annoncée plus tôt, puisqu’il n’a pu commander davantage de bouteilles à la SAQ pour répondre à la plus forte demande.

«C’est plate parce que je n’ai pas pu en acheter plus, ma commande se fait le mardi. Mais on a un bon inventaire, alors ça devrait aller», se console-t-il.

Même son de cloche du côté de la Coop Novago, à Champlain, et au Marché Bournival de Saint-Étienne-des-Grès. Des employés des deux épiceries ont affirmé au Nouvelliste que la vente de vin allait bon train samedi matin, alors que commençait la seconde journée de grève des employés de la SAQ.

D’autres «agences SAQ», comme appelle la société d’État les commerces autorisés à vendre ses produits, ne voyaient toutefois pas ou peu de différence par rapport aux autres journées.

«On a fait un peu plus de ventes hier, mais je crois que c’est faussé par le mauvais temps, nuance Alain Robillard, propriétaire du marché Tradition Croisetière de Saint-Paulin. En plus, ç’a été annoncé longtemps d’avance. Si [la SAQ] l’avait annoncé jeudi après-midi, peut-être que ça aurait été différent.»

En Mauricie, seule la SAQ Dépôt de Trois-Rivières, sur le boulevard des Récollets, est restée ouverte malgré la grève. Au Centre-du-Québec, la seule succursale ouverte était celle du boulevard Saint-Joseph, à Drummondville.

D’autres jours de grève?

Les 5500 employés de la SAQ ont déclenché vendredi une grève de trois jours, alors qu’ils sont sans convention collective depuis le 31 mars 2017. Bien que des concessions aient été obtenues par le syndicat sur la question des horaires de travail et de la flexibilité demandée aux employés, c’est maintenant l’augmentation salariale qui se trouve au coeur des négociations. Les syndiqués affirment que la société d’État leur offre une hausse de salaire inférieure à celle du coût de la vie.

Les syndiqués se sont dotés, le 28 septembre, d’une banque de 18 journées de grève à utiliser au moment jugé opportun par le syndicat. Celui-ci pourrait d’ailleurs profiter de la période des Fêtes pour augmenter la pression sur la société d’État et sur le gouvernement en déclenchant davantage de grèves.

Une demi-journée de grève-surprise avait déjà été utilisée le 26 octobre dernier.