L’empreinte immobilière du secteur technologique connaît une période de forte croissance au Canada.

Google ouvre des nouveaux bureaux à Montréal, Toronto et Waterloo

Google Canada a annoncé jeudi son intention d’accroître sa présence au pays avec l’ouverture de nouveaux bureaux au Québec et en Ontario, ce qui lui permettra d’héberger 5000 employés au Canada d’ici 2022.

Le géant du Web a indiqué que ses nouvelles installations au 425 avenue Viger Ouest à Montréal, et au 65 rue King Est à Toronto, remplaceraient les bureaux actuels de l’entreprise dans ces deux villes. Il ouvrira en outre un nouveau bureau à Waterloo, en Ontario, en face de celui qu’il occupe déjà, sur la rue Breithaupt.

«En 2001, Google a ouvert à Toronto les portes de son premier bureau canadien. Un seul vendeur y travaillait», a rappelé la vice-présidente principale et directrice financière de Google, Ruth Porat, dans une entrée de blogue publié au moment où elle montait sur scène dans les bureaux actuels de l’entreprise à Toronto, pour annoncer les plans de l’entreprise.

«Dix-neuf ans plus tard, nous employons plus de 1500 personnes – notamment des ingénieurs, des directeurs des ventes et des chercheurs en intelligence artificielle – dans trois bureaux situés à Montréal, Waterloo et Toronto. Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’annoncer que nous allons renforcer notre présence au Canada.»

Google a ouvert en 2004 son premier bureau québécois dans le centre-ville de Montréal, où travaillaient trois employés. Son nouvel espace montréalais, qui s’étendra sur cinq étages, pourra accueillir 1000 travailleurs.

L’empreinte immobilière du secteur technologique connaît une période de forte croissance au Canada.

Shopify a annoncé la semaine dernière qu’elle ouvrirait son premier bureau permanent à Vancouver en 2020 et qu’elle y embaucherait 1000 personnes. La société de commerce électronique d’Ottawa a annoncé l’année dernière qu’elle allait louer environ 23 597 mètres carrés au complexe The Well à Toronto, qui seront construits au coin de la rue Front Ouest et de l’avenue Spadina.

Pendant ce temps, Mastercard et le gouvernement fédéral s’associeront pour ouvrir le Intelligence and Cyber Centre à Vancouver et la plateforme de mise en récit Wattpad ouvrira un bureau à Halifax. Le détaillant Amazon ouvrira pour sa part son premier centre de distribution au Québec – le 12e au pays – à Montréal, dans le quartier de Lachine, d’ici la fin de 2020.

Les services immobiliers commerciaux et la société d’investissement CBRE Group ont indiqué en 2019 que la forte demande des entreprises technologiques pour les espaces au Canada avait fait chuter le taux d’inoccupation des bureaux à un creux record.

Cependant, Google s’est fixé pour objectif d’aller au-delà de l’immobilier et de l’augmentation de son effectif. La société a annoncé jeudi qu’elle accorderait également 2,5 millions $ pour des bourses en technologies de l’information et en automatisation à NPower Canada, un organisme de bienfaisance qui aide les jeunes adultes à accéder à des emplois sérieux et durables.

Selon Google, ces fonds visent à aider les Canadiens «à développer des compétences recherchées et à décrocher des emplois dans les technologies numériques au Canada, un secteur en plein essor».