GM a réaffirmé son intention de fermer l’usine d’assemblage d’Oshawa.

GM réaffirme son plan pour Oshawa après des rencontres avec les gouvernements

TORONTO - General Motors a réaffirmé son intention de fermer l’usine d’assemblage d’Oshawa lors de rencontres avec les gouvernements ontarien et fédéral, a indiqué mardi le constructeur automobile.

La chef de la direction de la société, Mary Barra, a rencontré lundi le ministre fédéral du Développement économique, Navdeep Bains, en marge du salon de l’automobile de Detroit, et des dirigeants du constructeur ont rencontré mardi le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford.

GM a indiqué aux deux gouvernements qu’il avait l’intention de rester un important constructeur au Canada avec ses usines d’Ingersoll et de St. Catharines, ainsi que son centre de recherche automobile.

À la fin du mois de novembre, GM a annoncé qu’elle mettrait fin aux activités de l’installation d’Oshawa d’ici la fin de 2019, ce qui entraînera la perte d’environ 2600 emplois syndiqués et de 340 autres emplois.

M. Bains a indiqué dans un communiqué qu’il avait exhorté la société à reconsidérer la fermeture de l’usine d’Oshawa, et qu’il regrettait que sa position n’ait pas changé.

Il a ajouté que le gouvernement fédéral était prêt à jouer un rôle actif dans la recherche d’une solution pour les travailleurs d’Oshawa.