Jean Lepage, directeur général de ID Gatineau, appuie sans réserve la Ville d'Ottawa dans ses démarches pour attirer Amazon dans la région.

Gatineau épaulera Ottawa pour attirer Amazon

Des représentants d'ID Gatineau épaulent le groupe de travail mandaté par le maire d'Ottawa, Jim Watson, pour attirer la multinationale Amazon dans la région de la capitale fédérale.
Le groupe de travail dirigé par Michael Tremblay et son équipe chez Investir Ottawa reçoit l'appui de Isabelle Veilleux, du Secrétariat au développement économique de la Ville de Gatineau et membre du conseil d'administration d'ID Gatineau, de même que Jean Lepage, directeur général de l'organisme dont la mission est de favoriser et développement et la diversification économique sur le territoire de Gatineau. L'homme d'affaires Antoine Normand a aussi été embauché par ID Gatineau comme coordonnateur du dossier.
« L'objectif commun est que les retombées de l'éventuel investissement soient sur les deux rives », a précisé un communiqué publié jeudi par le cabinet du maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.
Le groupe de travail a créé des sous-comités travaillant sur différents aspects de la proposition, dont la sélection des sites et les infrastructures, et Gatineau est présente dans chacun d'eux.
« Chacun des sous-comités cherche à mettre en valeur les avantages les plus attrayants des deux côtés de la rivière des Outaouais », a signalé le communiqué.
Basée à Seattle, dans le nord-ouest des États-Unis, Amazon a lancé en septembre un appel de propositions pour l'installation de son deuxième siège social en Amérique du Nord. Il s'agit d'un projet d'investissements de cinq milliards $ qui entraînera la création de 50 000 emplois. 
Le maire Watson est récemment allé à Seattle pour vendre les charmes d'Ottawa et pour parler aux Américains des nombreuses entreprises de haute technologie basées dans sa ville.
La date d'échéance pour les propositions à Amazon est le 19 octobre. 
Plusieurs villes et régions ont exprimé leur intérêt pour attirer le géant de la vente en ligne, dont Toronto, Montréal, Chicago et Atlanta, notamment.