Les ventes ont diminué dans 10 des 21 industries étudiées par Statistique Canada, représentant 49,6 % du secteur manufacturier.

Fabricants canadiens: les ventes ont reculé de 1,3 % en avril

Les ventes des fabricants canadiens ont diminué de façon inattendue en avril, ce qui était surtout attribuable aux produits du pétrole et du charbon ainsi qu’au matériel de transport, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Selon l’agence fédérale, les ventes ont cédé 1,3 % en avril pour s’établir à 56,2 milliards $, après deux hausses mensuelles consécutives.

Les économistes s’attendaient à une croissance de 0,6 % des ventes, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

Exprimées en volumes, les ventes des fabricants ont reculé de 1,9 %.

Selon Michael Dolega, un économiste principal de la Banque TD, le secteur manufacturier canadien, dans son ensemble, demeure fragile.

« Non seulement les ventes ont reculé de manière significative, contrairement aux attentes, mais cette baisse n’était pas du tout attribuable aux prix », a écrit M. Dolega dans un rapport.

« En fait, les volumes ont été beaucoup plus décevants que les livraisons mesurées en dollars courants, qui ont effacé le gain de mars. »

Les ventes ont diminué dans 10 des 21 industries étudiées par Statistique Canada, représentant 49,6 % du secteur manufacturier.

Les ventes de l’industrie des produits du pétrole et du charbon ont diminué de 10,9 % pour s’établir à 5,2 milliards $, notamment en raison de la fermeture partielle d’un certain nombre de raffineries canadiennes pour des travaux d’entretien.

Les ventes d’équipement de transport ont pour leur part diminué de 2,3 % en avril pour s’établir à 10,9 milliards $, principalement en raison d’une baisse des ventes d’autres types de matériel de transport.

M. Dolega a noté que la faiblesse était fortement concentrée, tant du point de vue géographique que sectoriel.

« En outre, elle semble être liée en grande partie à des arrêts temporaires pour l’entretien des raffineries et à un retour à des niveaux normaux après une livraison ponctuelle de véhicules blindés au Moyen-Orient », écrit-il.

« Pris ensemble, ces faits permettent d’espérer que les chiffres de mai et juin vont rebondir avec les livraisons, à mesure que l’activité reprendra. »

En excluant les industries des produits du pétrole et du charbon et du matériel de transport, les ventes des fabricants ont augmenté de 0,4 %.

Les ventes ont progressé dans 11 industries, les augmentations les plus importantes ayant été enregistrées dans les industries de la première transformation des métaux et des produits alimentaires.

À l’échelle régionale, les ventes ont diminué dans six provinces, principalement au Québec et en Alberta.

Les ventes au Québec ont diminué de 3,4 % pour s’établir à 13,3 milliards $, tandis que celles en Alberta ont reculé de 5,3 %. La Saskatchewan a affiché la plus forte hausse mensuelle en avril, les ventes ayant augmenté de 6,7 %.