Les propriétaires d’entreprises dans les CUPR qui misent sur l’intégration d’une plateforme en ligne permettant le commerce électronique pourront bénéficier d’une aide financière s’élevant jusqu’à 1000 $.
Les propriétaires d’entreprises dans les CUPR qui misent sur l’intégration d’une plateforme en ligne permettant le commerce électronique pourront bénéficier d’une aide financière s’élevant jusqu’à 1000 $.

Est ontarien: nouveau programme de subvention pour aider les PME

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont annoncé jeudi le lancement d’un nouveau programme de subvention pour aider les petites et moyennes entreprises (PME) de la région à favoriser le commerce électronique.

Les propriétaires d’entreprises dans les CUPR qui misent sur l’intégration d’une plateforme en ligne permettant le commerce électronique pourront bénéficier d’une aide financière s’élevant jusqu’à 1000 $. Ce programme est l’une des initiatives qui découlent du plan de relance économique de la région pour se relever de la COVID-19. «Le programme a été créé pour aider les propriétaires d’entreprises à adapter ou modifier leurs processus de vente traditionnels en leur permettant d’intégrer une solution de commerce électronique transactionnelle», précise la directrice du Développement économique et touristique des CUPR, Carole Lavigne. 

Ce partenariat régional a permis d’amasser jusqu’à présent 66 000$ pour l’initiative. Les municipalités de la Nation, Russell, Casselman, la ville de Hawkesbury, le canton d’Alfred et Plantagenet et la Cité de Clarence-Rockland, ont collaboré avec le Centre de service à l’emploi de Prescott-Russell (CSEPR), l’Association d’investissement industriel de Hawkesbury (AIIH), la Caisse Desjardins Ontario, la Commission de formation de l’Est ontarien, et la Société de développement communautaire de Prescott-Russell pour mettre à terme ce programme.

«Toutes les initiatives visant à soutenir nos entreprises, surtout en ces temps difficiles, sont toujours une priorité absolue », ajoute la directrice du CSEPR, Caroline Arcand. « Nous avons cru bon de proposer un programme soutenant les ventes en ligne puisque cette forme de commerce devient de plus en plus essentielle à la survie de nos PME étant donné le climat économique actuel. »

Chaque demande soumise au programme sera examinée jusqu’à l’épuisement des fonds amassés, selon le principe du premier arrivé, premier servi. L’initiative honorera les plateformes de commerce électronique implantées entre le 15 mars et le 15 décembre 2020.