Les grandes banques canadiennes devraient une fois de plus dévoiler des profits trimestriels en hausse, d'après les analystes, alors qu'elles devraient avoir profité du raffermissement de l'économie.

Encore une hausse des profits pour les grandes banques

TORONTO - Les grandes banques canadiennes devraient une fois de plus dévoiler des profits trimestriels en hausse, d'après les analystes, alors qu'elles devraient avoir profité du raffermissement de l'économie.
Les observateurs s'attendent à ce que les six grandes banques canadiennes affichent des bénéfices en légère hausse lorsqu'elles dévoileront leurs résultats du troisième trimestre à compter de cette semaine. Néanmoins, certains analystes continuent à jouer de prudence dans leurs prédictions.
« Il semble y avoir une hésitation qui suggère que les chiffres ne seront pas aussi bons (que prévu), affirme Gareth Watson, vice-président chez Richardson GMP. Mais on semble toujours finir par dire «les choses n'étaient pas aussi mauvaises que les gens pensaient qu'elles allaient être». »
Les analystes se posent plusieurs questions sur la direction que prendra le marché immobilier canadien. La possibilité que la Banque du Canada puisse de nouveau relever les taux d'intérêt cette année préoccupe aussi ces derniers.
En juillet, la banque centrale avait procédé à son premier resserrement monétaire en sept ans, faisant passer son taux directeur de 0,5 % à 0,75 %, citant l'amélioration du climat économique.
Un léger ralentissement du marché immobilier et la récente hausse du taux directeur de la Banque du Canada pourraient avoir une incidence sur les résultats du troisième trimestre, mais les analystes suggèrent qu'elle devrait être minimale. 
Les banques ont haussé leurs taux hypothécaires à la suite de la décision de la banque centrale.