RNC Média cède plusieurs stations, mais celles de Gatineau ne seront pas touchées.

Dix stations de radio changeront de mains

MONTRÉAL — Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a approuvé, jeudi, la transaction conclue en avril dernier entre Cogeco et RNC Média.

Selon les modalités de l’entente dévoilée au printemps, Cogeco fait l’acquisition de 10 stations de radio régionales de RNC Média, pour la somme de 18,5 millions $. Il s’agit de cinq antennes au Saguenay-Lac-Saint-Jean, trois antennes en Abitibi, une station à Lachute et celle de Hawkesbury, en Ontario.

RNC Média conserve ses cinq stations de radio en milieu urbain, soit deux à Gatineau, deux à Québec et une à Montréal.

Dans sa décision, le CRTC « approuve la demande » d’autorisation d’acquérir les stations de langue française et leurs émetteurs.

Cogeco devra verser la somme de 1 184 217 $, en versements étalés sur les sept prochaines années, « au bénéfice de divers projets destinés à appuyer et promouvoir la musique canadienne et à accroître la diversité de la programmation ».

Cette contribution appelée « avantage tangible » est une obligation de la loi qui force les entreprises radiophoniques à verser au moins six pour cent de la valeur de la transaction au fonds de développement.

Dans sa demande, Cogeco Média demandait du même coup le renouvellement des licences de ces stations aux mêmes conditions afin de poursuivre leur exploitation.

La décision publiée par le CRTC permet aussi d’apprendre que la transaction entre les deux groupes médiatiques sera complétée en deux étapes. La première transaction consiste en une fusion de deux entités d’affaires du groupe RNC afin que toutes les stations incluses dans la vente soient la propriété d’une seule entreprise. La deuxième transaction vient officialiser l’achat par Cogeco.

Dans son analyse, le CRTC conclut que la transaction n’aurait aucune conséquence « sur le nombre de voix distinctes ».

Cette prise de contrôle par Cogeco marque la fin d’une époque pour RNC, originalement appelée Radio Nord, une entreprise qui avait vu le jour en 1948 avec trois stations de radio en Abitibi-Témiscamingue.