Bombardier estime que ses revenus devraient osciller entre 17 milliards $US et 17,5 milliards $ US en 2018.

Des revenus de 17,5 G$US pour Bombardier

Montréal — Au coeur de son plan de redressement de cinq ans, Bombardier estime que ses revenus devraient osciller entre 17 milliards $US et 17,5 milliards $ US en 2018, ce qui s’avère sous les attentes des analystes.

En dévoilant ses prévisions dans le cadre de sa journée des investisseurs, qui se déroule jeudi, à New York, l’entreprise québécoise a dit que sa prévision représentait une croissance de 1 milliard $ US par rapport à 2017.

Toutefois, les analystes sondés par Thomson Reuters tablaient sur un chiffre d’affaires d’environ 18,4 milliards $ US.

Selon le constructeur d’avions et de trains, les recettes devraient être notamment stimulées par d’importants contrats au sein de sa division de matériel roulant ainsi que par une hausse des livraisons d’avions C Series.

Au cours des trois prochaines années, Bombardier vise une croissance de 4 milliards $ US de son chiffre d’affaires, ce qui représente un taux de croissance annuel composé de sept pour cent.

La direction de la multinationale québécoise doit fournir plus de détails sur ses prévisions en après-midi, alors qu’elle s’adressera aux analystes ainsi qu’aux investisseurs. «Nous sommes en très bonne voie d’atteindre nos prévisions pour 2017 (...) et nous avons un plan précis pour réaliser nos objectifs pour 2020», a souligné par voie de communiqué le président et chef de la direction de Bombardier, Alain Bellemare.

Dans sa division des avions commerciaux, la multinationale prévoit livrer environ 40 C Series et 35 CRJ et Q400 en 2018.

Au cours de la dernière année, Bombardier a conclu une entente avec Airbus prévoyant que l’avionneur européen devienne l’actionnaire majoritaire du programme de la C Series sans avoir à verser un sou.

En contrepartie, la société québécoise pourra notamment miser sur la force de vente du géant européen afin de convaincre des compagnies aériennes d’acheter sa nouvelle famille d’avions.