Un incendie de soute qui avait forcé, en juin dernier, un avion de WestJet à retourner à l'aéroport de Calgary peu après son décollage, a été causé par des piles ion-lithium pour cigarettes électroniques.

Des piles ion-lithium ont causé un incendie de soute dans un avion de WestJet

Un incendie de soute qui avait forcé, en juin dernier, un avion de WestJet à retourner à l'aéroport de Calgary peu après son décollage, a été causé par des piles ion-lithium pour cigarettes électroniques qu'un passager avait mises dans ses bagages enregistrés, a indiqué vendredi le Bureau de la sécurité des transports du Canada.

Dans son rapport, le BSTC a précisé qu'un sac à dos avait pris feu et avait causé des dommages thermiques mineurs à la doublure ignifuge de la soute, près du bagage en cause.

Une enquête n'a pas permis de déterminer si le dommage s'était produit avant l'arrivée des piles à l'aéroport ou pendant la manutention des bagages.

Le voyageur non identifié, un habitué des déplacements en avions par affaires, était au courant de la politique du transporteur aérien exigeant que les cigarettes électroniques et les piles ion-lithium ne soient transportées qu'en cabine et retirées des appareils. Il avait cependant laissé, par inadvertance, deux piles de rechange dans son bagage enregistré.

La prolifération des appareils électroniques personnels utilisant ces piles a entraîné une augmentation du nombre d'événements liés à la fumée, au feu, à la chaleur extrême ou aux explosions, en raison des températures élevées qu'elles génèrent. La Federal Aviation Administration des États-Unis a enregistré 206 incidents mettant en cause des piles ion-lithium entre 1991 et mai 2018.

Le rapport du BSTC indique que les passagers, les transporteurs aériens et les agents de contrôle de sécurité ont la responsabilité partagée de veiller à ce que le contenu des bagages soit conforme aux règles relatives aux objets interdits.