Une nouvelle génération de guichets automatiques sera déployée à travers la province.

Des conseillers-robots sur AccèsD en 2018

L’année 2017 a été faste pour pour le Mouvement Desjardins, mais attendez de voir 2018, parole du président, Guy Cormier. Le service de conseillers-robots devrait faire son entrée sur la plateforme numérique AccèsD, une nouvelle génération de guichets automatiques sera déployée à travers la province, des acquisitions sont envisagées et une deuxième caisse mobile sillonnera les routes de l’Est-du-Québec.

Le service de conseillers-robots

Un an après avoir effectué plusieurs tests dans l’ouest du pays, au sein de sa filiale QTrade Financial Group de Vancouver, le Mouvement Desjardins se dit maintenant prêt à offrir un nouveau service en ligne de gestion des placements, ce que plusieurs baptisent comment étant les conseillers-robots.

«Nous sommes satisfaits de notre projet pilote. Nous envisageons de poursuivre notre expérimentation et voir si nous serons en mesure d’offrir ce même genre de service sur AccèsD», avance au Soleil le grand patron de la coopérative. «À travers les nouveaux outils technologiques, on veut offrir la possibilité aux membres d’acquérir des placements ou de l’épargne. [...] On veut qu’AccèsD soit plus proactif avec vous. Par exemple, dire à une personne lorsque le marché bouge et quand il y a une opportunité d’achat. On va voir des choses en 2018 chez Desjardins», promet-il.

Le président tient toutefois à préciser que cette nouvelle formule ne remplacera pas le planificateur financier. L’objectif est d’offrir un service d’investissements complémentaire. «Il s’agit davantage d’une relation virtuelle pour obtenir de nouveaux produits. Il va toujours y avoir des humains.»

Un conseiller-robot agit à titre de gestionnaire de portefeuille. À partir d’un questionnaire, il dresse le portrait financier de l’investisseur et lui propose par la suite différentes possibilités de placements.

Guichets automatiques

Une nouvelle génération de guichets automatiques fera son apparition d’ici l’automne 2018 chez Desjardins. Ce sont près de 2000 guichets qui seront renouvelés graduellement à travers la province. La facture devrait avoisiner les 80 millions $. 

Déjà, un projet pilote a été installé du côté de Montréal et, ce printemps, trois autres machines seront en activité dans la région de la Chaudière-Appalaches. Desjardins souhaite avoir au moins sept machines tests en sol québécois avant d’effectuer son déploiement.

«Les membres vont sentir une expérience beaucoup plus simple, beaucoup plus adaptée et plus virtuelle», explique le plus jeune président de l’histoire du Mouvement.

Les nouvelles machines sont dotées d’un écran tactile pour réaliser les transactions. Et il n’est plus nécessaire de prendre une enveloppe pour réaliser un dépôt par chèque ou en argent.

Un espace 360d

Le 18 décembre, un espace 360d ouvrira ses portes à l’Université Laval. Une nouvelle qui a été confirmée par le président de Desjardins, mercredi, au siège social de l’institution financière à Lévis dans le cadre de l’inauguration du Desjardins Lab. 

Ce dernier, décrit par les responsables comme un laboratoire d’innovation, a pour objectif d’accompagner les entrepreneurs dans la réalisation de leur projet ainsi que de développer de nouvelles technologies, entres autres pour le monde de l’assurance et des services financiers. La personne présente son idée et elle est questionnée par la suite par différents intervenants issus du monde des affaires. Il ne s’agit pas nécessairement de responsables de chez Desjardins. 

«On veut mettre en place à Lévis un écosystème où des partenaires de l’innovation de la grande région vont pouvoir se rencontrer», indique M. Cormier.

Quant à l’espace 360d, il s’agit d’un lieu physique destiné aux étudiants. Des conseillers financiers cohabitent avec eux. Ces centres de services spécialisés accueillent aussi de nombreuses activités, comme des conférences et des ateliers de coaching. Il en existe actuellement quatre à travers la province. Ils sont tous situés à proximité d’un établissement scolaire.

«Nous sommes également en discussions avec d’autres universités pour ouvrir de nouveaux points de service, notamment à Ottawa», avance le grand patron.

Des acquisitions

Mardi, le Mouvement a annoncé la création d’une nouvelle société, soit Patrimoine Aviso. Elle est la propriété à 50 % de l’institution financière de Lévis. Selon le président et chef de la direction, cette nouvelle alliance met la table pour de possibles acquisitions. L’entité, spécialisée dans la gestion du patrimoine, gérera des actifs de plus de 55 milliards $.

«Nous avons défini trois axes prioritaires de croissance non organique au Québec et à l’extérieur du Québec», dit M. Cormier. «Il s’agit de l’assurance de dommages [automobile et habitation], la gestion du patrimoine [domaine du paiement] et FinTech et InsurTech s’il y a des opportunités sur le marché pour prendre des participations dans certains joueurs», conclut-il.

Deuxième caisse mobile

Desjardins mettra sur la route, au cours des premières semaines de 2018, une deuxième caisse mobile pour servir la région de Québec et l’Est-du-Québec.

L’autobus transformé en centre de services financiers aura pour mission d’aller à la rencontre des membres, notamment dans les lieux où le Mouvement est moins présent. Le service peut également servir lors d’événements. 

«On veut qu’elle [la caisse mobile] soit près des communautés. À date, notre projet est un succès», affirme M. Cormier, précisant du même souffle ne pas avoir de plan pour le moment pour la construction d’autres autobus du même type. «Aujourd’hui, cela va tellement vite la façon que les gens consomment leurs services financiers. C’est difficile de prendre des engagements. Nous allons nous adapter en fonction des besoins. Nous sommes actuellement dans une période de transition pour l’utilisation des services financiers», poursuit-il.