George Weston ralentit sa transformation.

Déçue par sa division de boulangerie, George Weston ralentit sa transformation

George Weston met la pédale douce sur son plan de transformation pluriannuel, ses activités de boulangerie ayant continué à décevoir au plus récent trimestre, avec une baisse de leurs revenus.

«Chez Weston Foods, nous avons continué à sous-performer par rapport à nos attentes», a affirmé mardi Galen Weston, le chef de la direction de l’entreprise, lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.

Les ventes de Weston Foods, la division de boulangerie de George Weston, ont reculé à 630 millions $ au troisième trimestre clos le 6 octobre, en baisse de 38 millions $, ou 5,7 pour cent, par rapport à la même période en 2017.

La baisse provenait principalement de la perte de certains clients importants, a expliqué la société, ainsi que de l’abandon de certaines offres de la division, dans le cadre du plan de transformation de l’entreprise.

Cependant, Galen Weston a souligné que la société observait une accélération des ventes dans ce qu’elle considérait être des secteurs de croissance clés, comme les beignes artisanaux et frits.

«Nous avons complété une année de notre plan ambitieux et les résultats sont mitigés», a estimé M. Weston.

La société a pris des mesures pour ralentir le programme, a-t-il précisé, en particulier là où l’impact est le plus important pour les clients, puisque le service à la clientèle a récemment fait défaut.

George Weston réduira ses offres de produits de 800 au lieu de 1000, comme prévu précédemment.

Toutefois, la société reste attachée à la stratégie, ont assuré ses dirigeants. Celle-ci va simplement prendre plus de temps que prévu.

Le bénéfice attribuable aux actionnaires de George Weston s’est établi à 51 millions $, soit 40 cents par action, pour le troisième trimestre, ce qui se comparait à un bénéfice de 420 millions $, soit 3,25 $ par action, pour la même période un an plus tôt.

Ses revenus ont atteint 14,86 milliards $, en regard d’un chiffre d’affaires de 14,64 milliards $ au même trimestre de l’année précédente.

Sur une base ajustée, George Weston a affiché un bénéfice de 288 millions $, ou 2,25 $ par action, pour le trimestre, contre un bénéfice ajusté de 277 millions $, ou 2,14 $ par action, il y a un an.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 2,19 $ par action pour le trimestre, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

George Weston a également augmenté son dividende trimestriel de 2,5 cents, pour le porter à 51,5 cents par action ordinaire.