De bons résultats pour TELUS

Les investissements massifs de TELUS au cours des dernières années sont profitables, notamment du côté des infrastructures et de déploiement dans la fibre optique, affirme François Gratton, vice-président à la direction TELUS et président, Solutions d’affaires Est du Canada et TELUS Québec.

«C’est la continuité de notre mise en marché et des améliorations du réseau qui se concrétisent par 135 000 nouveaux abonnés aux services mobiles, Internet et de télévision incluant l’ajout net de 87 000 abonnés des services mobiles postpayés [contrat mensuel]», explique M. Gratton. Mieux encore indique-t-il, «depuis cinq ans, nous avons un taux de désabonnement de moins de 1%». Il est de 0,83% dans le dernier trimestre.

François Gratton, vice-président à la direction TELUS et président, Solutions d’affaires Est du Canada et TELUS Québec.

L’investissement le plus important au pays concerne le déploiement de la fibre optique à la maison. Au Canada plus de 55 % du travail a été fait. Au Québec, entre 2013 et 2021, l’investissement aura atteint 300 millions $ pour amener l’Internet à haute vitesse sur 99% du territoire couvert par TELUS. «D’ici la fin de l’année, nous aurons atteint une centaine de communautés dans l’Est-du-Québec», ajoute M. Gratton. «Si nous gardons nos abonnés, c’est en raison de la qualité de notre réseau», en donnant pour preuve les reconnaissances et les prix remis dans la dernière année par les entreprises indépendantes spécialisées dans les tests de fiabilité et de rapidité sur les réseaux mobiles. Comme JD Power Open Signal et Ookla.

Le rapport trimestriel note une croissance des produits d’exploitation consolidés et du BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement) de 5,3% et de 3,6% respectivement ou, à l’exclusion des effets de la norme comptable IFRS 15, de 5,8% et de 5%, respectivement et un excellent flux de trésorerie disponible de 329 millions $, en hausse de 27% par rapport à l’an dernier.