Labatt a profité de l’expansion de son centre de distribution gatinois pour revoir ses mesures de santé et de sécurité.

Cure de jouvence pour Labatt

Devant une demande croissante pour ses produits, Labatt a choisi d’investir 300 000 $ pour moderniser ses installations à Gatineau.

L’entreprise brassicole dévoilait vendredi les travaux réalisés dans son entrepôt de la rue Atmec, près de l’aéroport de Gatineau. Le centre distribution de Labatt à Gatineau distribue plus de 2 millions de caisses annuellement à ses quelques 700 clients à travers l’Outaouais.

La compagnie a donc choisi d’accroître de 15% la capacité d’entreposage de son 5e plus grand centre au Québec (sur 18).

Le nouveau centre de distribution de Labatt à Gatineau

Le vice-président des affaires corporatives de Labatt au Québec, Jean Gagnon, estime que cet investissement découle directement des bons résultats de l’entreprise au cours des dernières années. Il s’est dit « très heureux » de la façon dont l’entreprise s’est adaptée à une industrie en pleine transformation pour « générer des la croissance dans un marché mature ».

« Ça nous permet d’une part de moderniser l’entrepôt et, d’autre part, de consolider l’ensemble des 45 emplois que nous avons dans la région, en plus de nous préparer pour le futur avec les gens de Gatineau et nos consommateurs qui sont fidèles. »

Santé et sécurité

Labatt a profité de l’expansion de son centre de distribution gatinois pour revoir ses mesures de santé et de sécurité.

La préparation des commandes s’effectue durant la nuit en vue d’une livraison en matinée, explique M. Gagnon. La compagnie a revu la configuration de ses installations pour éliminer les risques pour les travailleurs d’être happés par un des nombreux chariots élévateurs à circuler dans l’entrepôt.

Selon Jean Gagnon, il s’agit d’un design qui a fait ses preuves ailleurs dans les locaux de l’entreprise, en plus d’avoir été élaboré avec les employés.

« Lorsqu’une entreprise est en croissance, il y a toujours le choix de conserver les ressources en place et profiter de la croissance en demandant plus aux employés. Souvent, c’est dans des situations comme ça que des accidents surviennent. On a fait le choix d’investir 300 000 $ pour augmenter notre capacité et répondre à la demande, tout en s’assurant que l’environnement de travail soit sécuritaire pour nos employés », soutient le vice-président des affaires corporatives de Labatt au Québec.