Une première cohorte a vu neuf jeunes compléter le programme, un taux de réussite de 70%.

Coup de pouce pour le FabLab Onaki

Le FabLab Onaki, une première institution du genre destinée aux jeunes autochtones, reçoit du financement du gouvernement fédéral pour l’aider dans la poursuite de sa mission.

Le ministère de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail octroie 587 324 $ au Centre d’innovation des Premiers peuples (CIPP) qui opère le FabLab.

Cet établissement d’enseignement accueille principalement des jeunes qui n’ont pas complété leurs études secondaires et, à travers de nouvelles technologies comme des imprimantes 3D, les aide à développer leur confiance en soi et des compétences nécessaires pour obtenir un emploi.

Une première cohorte a vu neuf jeunes compléter le programme, un taux de réussite de 70% qui se compare favorablement avec des initiatives similaires au Canada, selon la directrice générale du CIPP, Céline Auclair.

« C’est un lieu sécuritaire avant tout, explique Mme Auclair. C’est un lieu d’ancrage culturel. Plusieurs décrochent des écoles en milieu urbain parce qu’ils ne s’y reconnaissent pas. Ce n’est pas leur culture qui est affichée aux murs et ce n’est pas leur histoire qui est enseignée dans les cours d’histoire. »