Les enseignes de supermarchés ont pris des mesures, comme le numéro un britannique Tesco qui limite depuis ce week-end les achats à cinq produits pour les pâtes, les lingettes antibactériennes, les gels et le lait à longue conservation.

Coronavirus: les supermarchés britanniques imposent des restrictions

LONDRES — Les supermarchés britanniques ont commencé à imposer des limites sur les achats de certains produits, comme les pâtes chez Tesco, pour éviter de voir les rayons se vider davantage en raison de la panique de consommateurs face au coronavirus.

Papier hygiénique, boîtes de conserve, gel antibactérien, de nombreux Britanniques se précipitent depuis quelques jours dans les magasins ou sur les sites internet des grandes enseignes pour faire des stocks de produits du quotidien.

Cette vague d’achats a été alimentée par l’avertissement lancé par l’agence de santé publique au Royaume-Uni qui a recommandé à la population de «faire des préparatifs» au cas où des confinements de plusieurs semaines seraient nécessaires.

Dans la foulée, le conseiller scientifique du gouvernement britannique, Patrick Vallance, s’est voulu rassurant en estimant qu’il n’y avait «absolument pas de raison» pour le public de paniquer.

Les enseignes de supermarchés ont toutefois pris des mesures, comme le numéro un britannique Tesco qui limite depuis ce week-end les achats à cinq produits pour les pâtes, les lingettes antibactériennes, les gels et le lait à longue conservation.

Tesco est la seule chaîne de supermarchés à avoir imposé des restrictions sur l’alimentaire.

D’autres comme Waitrose ont limité la vente en ligne de certaines lingettes et savons, tandis qu’Asda, filiale de Walmart, n’autorise l’achat que deux gels antibactériens dans ses magasins et sur internet.

La semaine dernière, la chaîne britannique de pharmacies Boots avait déjà limité, par crainte de la spéculation, les achats de gel désinfectant pour les mains dont les ventes s’envolent avec l’épidémie de nouveau coronavirus.

Les ventes de gel désinfectant pour les mains ont plus que triplé ces dernières semaines au Royaume-Uni, et celles de savon liquide ou de produits d’entretien pour la maison ont pris respectivement 7 et 10 % sur les douze semaines achevées le 23 février, d’après une étude publiée mardi dernier par le cabinet spécialisé dans la distribution Kantar.