Claire’s a confirmé vendredi que les produits cosmétiques suspects étaient vendus au Canada, mais qu’ils avaient été retirés du marché depuis le 22 décembre.

Présence d’amiante dans les produits Claire’s: Santé Canada veut en savoir plus

Santé Canada a dit avoir réclamé des résultats d’examen de la part de Claire’s Stores à la suite d’informations selon lesquelles des traces d’amiante auraient été découvertes dans certains produits cosmétiques vendus par le détaillant international d’accessoires et de bijoux pour une jeune clientèle.

L’agence fédérale a indiqué vendredi avoir joint l’entreprise, qui a confirmé que les produits cosmétiques suspects étaient vendus au Canada, mais avaient été retirés des magasins depuis le 22 décembre.

Claire’s a écrit, jeudi, sur Twitter et Facebook, avoir retenu les services d’un laboratoire indépendant pour tester les produits concernés dans le but « de déterminer si les récentes informations dans les médias sont exactes ». Dans l’intervalle, l’entreprise a dit avoir cessé les ventes de ces produits, tout en émettant des remboursements complets aux clients touchés.

Santé Canada a indiqué qu’elle prendrait d’autres mesures si des examens devaient démontrer un risque pour la santé et la sécurité.

L’amiante est un minéral utilisé dans des matériaux de construction et des pièces automobiles pour les rendre plus solides et résistants au feu. Mais l’amiante peut présenter un risque de cancer du poumon ou d’autres maladies s’il est aspiré dans les poumons, selon Santé Canada.

Le porte-parole de l’agence a référé les questions concernant l’enquête sur Claire’s à l’entreprise.

Des messages par courriel et sur boîte vocale au siège social de l’entreprise sont restés sans réponse, vendredi, et un représentant sur la ligne téléphonique du service à la clientèle de l’entreprise a référé La Presse canadienne à une autre ligne sans frais pour les clients et le personnel : 1-888-252-4737.

Les premiers commentaires du détaillant par l’entremise des réseaux sociaux, la semaine dernière, avaient suivi un reportage d’une télévision locale à Providence, dans le Rhode Island, qui incluait une femme travaillant pour une firme d’avocats du Rhode Island se spécialisant dans les poursuites relatives à l’amiante.

Kristiana Warner a affirmé à WPRI-TV qu’elle collaborait déjà avec un autre laboratoire sur un autre dossier et avait décidé de faire tester le kit de cosmétiques de sa fille de six ans — ce qui a mené à la découverte d’amiante dans un produit, et puis par la suite dans 17 échantillons.


Claire’s, qui est établie dans la région de Chicago, a dit récemment que les neuf produits ayant été retirés de la circulation sont :

  • Kit de cosmétiques Ultimate Mega ;
  • Kit de cosmétiques de 48 pièces Metallic Hot Pink Glitter ;
  • Pink Glitter Cellphone Makeup Compact ;
  • Kit de cosmétiques Bedazzled Rainbow Heart ;
  • Kit de cosmétiques Rainbow Bedazzled Star ;
  • Kit de cosmétiques Rainbow Glitter Heart Shaped ;
  • Kit de cosmétiques Mint Glitter ;
  • Kit de cosmétiques Rainbow Bedazzled Rectangle ;
  • Pink Glitter Palette with Eyeshadow & Lip Gloss.