Après un sommet l'an dernier, les producteurs de sirop d'érable espèrent faire aussi bien cette année.

La saison des sucres est lancée

QUÉBEC — Après avoir enregistré des ventes de sirop d’érable sans précédent l’an dernier, les producteurs acéricoles du Québec se préparent en vue de la prochaine saison.

Selon la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, les producteurs ont atteint un nouveau sommet l’an dernier, en vendant plus de 118 millions de livres de sirop.

On a ainsi réalisé une hausse de 100 % sur sept ans.

L’exportation canadienne a aussi atteint un niveau record l’an dernier. En tout, 101 millions de livres de produits d’érable du Canada ont été exportées. La production acéricole québécoise est quant à elle exportée dans 53 pays.

Le président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, Serge Beaulieu, a fait valoir que l’acériculture représentait un formidable moteur économique. Il a souligné que des investissements d’au moins 50 millions $ ont été effectués l’an dernier par les acériculteurs québécois. Il en prévoit autant en 2018.

Le Québec compte 282 nouveaux producteurs depuis l’an dernier, ce qui porte le total d’acériculteurs à 13 700 dans la province.