CGI a annoncé lundi avoir l’intention de racheter un peu plus de six millions de ses actions détenues par la Caisse de dépôt et placement du Québec pour les racheter et les annuler, une transaction qui lui coûtera environ 600 millions $.
CGI a annoncé lundi avoir l’intention de racheter un peu plus de six millions de ses actions détenues par la Caisse de dépôt et placement du Québec pour les racheter et les annuler, une transaction qui lui coûtera environ 600 millions $.

CGI rachète pour 600 M$ de ses actions auprès de la Caisse de dépôt et placement

MONTRÉAL - CGI a annoncé lundi avoir l’intention de racheter un peu plus de six millions de ses actions détenues par la Caisse de dépôt et placement du Québec pour les racheter et les annuler, une transaction qui lui coûtera environ 600 millions $.

La société spécialisée dans les logiciels devrait racheter 6 008 905 de ses actions de catégorie A au prix de 99,95 $ par action, par rapport à leur cours de 102,94 $ à la fermeture de la Bourse de Toronto vendredi.

Au terme de la transaction, la Caisse de dépôt et placement du Québec détiendra une participation d’environ 11,9 % dans la société montréalaise, soit environ 31,4 millions d’actions.

La transaction devrait être conclue lundi et son règlement aura lieu le 19 février, a précisé CGI dans un communiqué.

Pour la Caisse de dépôt, l’opération s’inscrit dans le cadre d’un rééquilibrage périodique de portefeuille. Le président et chef de la direction de la Caisse, Charles Émond, a expliqué que les bons résultats de CGI permettaient à la Caisse de monétiser une partie de son placement. La Caisse demeure l’un des principaux actionnaires de CGI, a poursuivi M. Émond, avant d’ajouter que le bas de laine des Québécois continuerait d’appuyer la croissance et la mondialisation de la société de technologies de l’information.