Les compétences ne font pas le CV

Soixante secondes, c’est le temps maximum que passe près d’un quart des recruteurs à consulter un CV, selon une étude de CareerBuilder. Parce qu’il n’est pas facile de capter l’attention d’un gestionnaire en moins d’une minute, voici 4 techniques qui vous aideront à y parvenir.

Faire de son CV une vitrine alléchante

« C’est au chercheur d’emploi de créer la ligne éditoriale de son CV. Il doit savoir en orienter la lecture plutôt que de laisser le recruteur interpréter ce qu’il veut », indique Matthieu Degenève. Le fondateur du site L’Œil du recruteur offre ses conseils pour bien mettre en valeur ses compétences dans un CV.

Lors de la conception de votre CV, mettez-vous dans la peau d’un guide qui dirigera l’employeur potentiel vers les informations les plus pertinentes.

« Au Québec, les recruteurs poseront d’abord leurs yeux sur l’expérience professionnelle, constate M. Degenève. Une utilisation judicieuse des polices et des caractères gras peut attirer l’attention sur ce que vous voulez. »

Tout chercheur d’emploi devrait aussi garder en tête qu’un CV est un résumé de son parcours professionnel, et non une encyclopédie exhaustive retraçant sa carrière. Ne donnez pas au recruteur l’impression qu’il se lance dans la lecture d’un pavé condensé en posant les yeux sur votre CV. Il doit être digeste, aéré et le plus court possible.

« C’est important de retravailler le CV plusieurs fois pour enlever les mots superflus qui ne font qu’alourdir le texte », dit M. Degenève.

L’objectif de carrière

« Il interpellera le recruteur plus facilement sur vos objectifs à court terme et le rassurera sur vos aspirations », ajoute-t-il.

Un exemple : vous étiez en train de suivre une formation en communication, mais vous postulez pour un poste dans le domaine de la vente. L’employeur risque de se poser quelques questions. 

Énoncer un objectif professionnel clair permet de répondre à ce genre d’interrogations avant même qu’elles ne germent dans la tête du recruteur.

Trouver les bons mots

La plupart des recruteurs accordent plus d’importance à un CV qui a été personnalisé en fonction de l’offre d’emploi publiée. Reprendre les termes de l’offre augmentera donc vos chances d’être retenu.

Tentez d’évaluer les besoins à court terme de l’entreprise pour choisir des mots correspondant à ce que le recruteur cherche dans l’immédiat. Le but d’un chercheur d’emploi est d’arriver à se distinguer des autres candidats. « Or, certains mots ont été tellement utilisés qu’ils sont aujourd’hui complètement galvaudés ; ils n’ont plus vraiment de sens pour les recruteurs », observe M. Degenève qui pense à des termes comme « sens de la communication » ou encore « sens de l’organisation ».

Selon le fondateur du site L’Œil du recruteur, il faut donc trouver une façon de décrire différemment ses compétences. Pourquoi ne pas parler de sa capacité à interagir avec plusieurs intervenants plutôt que se contenter de l’éternel « esprit d’équipe » ?

Décrire ses compétences


Pour optimiser votre CV, Matthieu Degenève conseille de :


  • Utiliser les verbes d’action à l’infinitif. 

  • Privilégier des phrases complètes (sujet, verbe, complément) qui tiennent sur une ligne ou deux.

  • Inclure les aptitudes acquises à l’école ou lors d’activités de bénévolat.
  • Se limiter à une dizaine de compétences par CV !

« En cas de doute lors de la rédaction du CV, il faut s’écouter plutôt que de chercher pendant des heures sur Internet comment séduire un employeur », termine M. Degenève.

***

À la recherche d'un emploi? Besoin de recruter du personnel? Consultez le nouveau site carrière de Groupe Capitales Médias. Des opportunités dans toutes les régions du Québec.