Le taux de postes vacants dans le secteur privé au Canada s’est maintenu au quatrième trimestre de 2019 à un niveau record de 3,2 % pour le sixième trimestre de suite, selon les statistiques publiées mercredi par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Canada: record de postes vacants maintenu, autre hausse au Québec selon la FCEI

MONTRÉAL - Le taux de postes vacants dans le secteur privé au Canada s’est maintenu au quatrième trimestre de 2019 à un niveau record de 3,2 % pour le sixième trimestre de suite, selon les statistiques publiées mercredi par la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Au total, 434 000 postes sont restés vacants pendant au moins quatre mois, soit 2400 de plus qu’au troisième trimestre de 2019 et 9000 de plus qu’un an plus tôt.

Au Québec, 123 500 postes sont restés vacants au dernier trimestre de 2019, soit 3700 de plus par rapport au trimestre précédent. Le taux de postes vacants du trimestre, de 4,1 %, était de loin le plus élevé parmi les provinces du Canada.

Le taux de postes vacants était de 3 % au Nouveau-Brunswick, de 2,5 % en Nouvelle-Écosse et de 1,9 % à l’Île-du-Prince-Édouard.

La FCEI précise que le secteur des services personnels, qui comprend les coiffeurs, les mécaniciens et les nettoyeurs à sec, a continué d’afficher le plus fort taux de postes vacants le plus élevé (5,1 %). Le secteur de la construction suit à 4,3 % malgré une baisse.

Les secteurs de la restauration/hébergement (4,2 %), des services professionnels (3,7 %) et des services de santé (3,6 %) sont tous en hausse et dépassent la moyenne nationale. Le taux est à son niveau le plus bas dans les secteurs des ressources naturelles (2,0 %) et de la finance (2,3 %).