Canada: le taux de chômage à son plus bas depuis 1976

OTTAWA — L’économie canadienne a créé 27 700 emplois en mai et le taux de chômage est tombé à son plus bas niveau depuis que des données comparables ont commencé à être colligées, en 1976, a indiqué vendredi Statistique Canada.

Le taux de chômage a reculé à 5,4 % en mai, après avoir été de 5,7 % en avril, alors que le nombre de personnes à la recherche d’un emploi a fortement chuté, a précisé l’agence fédérale.

L’augmentation du nombre d’emplois, supérieure aux attentes, faisait suite à la création d’un nombre record de 106 500 emplois en avril.

Les économistes s’attendaient en moyenne à observer un ajout net de 8000 emplois le mois dernier et un taux de chômage de 5,7 %, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

La croissance moyenne annuelle des salaires horaires de tous les employés, un des indicateurs clés surveillés par la Banque du Canada avant ses prises de décision en matière de taux d’intérêt, s’est établie à 2,8 % en mai, contre 2,5 % en avril.

L’augmentation du nombre d’emplois était entièrement attribuable à la création d’emplois à temps plein, le nombre d’emplois à temps partiel n’ayant pas changé.

Les gains d’ensemble étaient dus à une augmentation de 61 500 du nombre de travailleurs autonomes, tandis que le nombre d’employés a diminué de 33 800. Cela comprenait une baisse de 13 100 employés dans le secteur public et une autre de

20 700 employés dans le secteur privé.

Le secteur de la production de biens a créé 4900 emplois, tandis que celui des services a ajouté

22 800 emplois.

Le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale a créé

20 400 emplois supplémentaires au cours du mois, tandis que les services professionnels, scientifiques et techniques en ont créé 17 200.

Les services aux entreprises, les services relatifs aux bâtiments et les autres services de soutien ont perdu 19 400 emplois et l’emploi dans les services d’hébergement et de restauration a diminué de 12 000.

Au Québec, le taux de chômage s’est établi à 5,0 % en mai, comparativement à 4,9 % en avril, et le nombre d’emplois a peu varié. Par rapport à mai 2018, l’emploi a progressé de 1,4 %.