Le fabricant de parkas de luxe Canada Goose Holdings a réduit ses prévisions pour l'exercice en cours en raison de l'«importante incidence négative» de l'épidémie de coronavirus.

Canada Goose réduit ses perspectives en raison du coronavirus

Le fabricant de parkas de luxe Canada Goose Holdings a réduit ses prévisions pour l'exercice en cours en raison de l'«importante incidence négative» de l'épidémie de coronavirus.

La crise sanitaire «a frappé notre plus grand marché de croissance actuel», a expliqué le chef de la direction, Dani Reiss lors d'une conférence téléphonique avec les analystes vendredi, après que la société a publié ses résultats financiers du troisième trimestre.

«Comme pour tout le monde dans l'industrie du luxe, il s'agit, évidemment, d'un vent de face important à court terme», a-t-il affirmé.

Canada Goose a enregistré des réductions importantes de revenus dans ses magasins de détail et ses achats en ligne à travers la Chine. Parallèlement, les perturbations des voyages dans le monde, telles que les annulations de vols et les restrictions de déplacements, ont aussi affecté les ventes dans ses destinations internationales de magasinage en Amérique du Nord et en Europe.

«Naturellement, les gens restent à la maison et évitent de magasiner pour leurs propres santé et sécurité en Chine et à l'étranger», a souligné M. Reiss.

Canada Goose s'attend maintenant à une croissance d'entre 13 % et 15 % de ses revenus, qui devraient s'établir entre 945 millions $ et 955 millions $. Ses prévisions précédentes visaient un chiffre d'affaires en hausse de 20 %.

«Bien que nous nous attendons à ce que cela ait un impact significatif à court terme, il s'agit d'une perturbation temporaire», a indiqué M. Reiss. Cependant, la société a noté dans un communiqué que l'étendue et la durée de la perturbation restaient inconnues, et qu'une situation prolongée pourrait avoir une incidence sur les exercices futurs.

M. Reiss a ajouté que l'entreprise s'attendait à ce que tout impact à long terme sur la chaîne d'approvisionnement soit contrebalancé par les stocks de Canada Goose accumulé au cours de la dernière année.

Le chef de la direction a également indiqué que «le c?ur de l'entreprise allait à tous ceux qui ont été touchés» et que Canada Goose a fait don d'environ 190 000 $ à la Wuhan Charity Foundation pour aider à lutter contre le coronavirus.

«La santé et la sécurité de notre équipe en Chine sont notre priorité absolue, et nous surveillons de près la situation et ajustons nos activités selon les besoins, en coopération avec les autorités locales», a-t-il expliqué.

Le coronavirus est originaire de Wuhan, en Chine. Fin janvier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l'épidémie était une urgence sanitaire mondiale.

Il y a maintenant au moins 31 211 cas confirmés en Chine et 637 décès, selon l'OMS. Au-delà des frontières de la Chine, il y a 270 cas confirmés dans 24 pays et un décès. Il y a plusieurs cas confirmés en Ontario et en Colombie-Britannique.

Canada Goose compte 21 magasins, selon son site web, dont un à Pékin, Shenyang et Shanghai, en Chine, ainsi que deux à Hong Kong. Elle exploite également des sites à Londres, Tokyo, Milan et Paris, ainsi que plusieurs au Canada et aux États-Unis.

La révision des perspectives de l'entreprise accompagnait ses résultats financiers du troisième trimestre.

Canada Goose a affiché vendredi un bénéfice net de 118 millions $, ou 1,07 $ par action, en hausse par rapport à celui de 103,4 millions $, ou 93 cents par action, de la même période un an plus tôt. Le bénéfice ajusté du trimestre clos le 29 décembre s'est chiffré à 119,7 millions $, ou 1,08 $ par action, comparativement à celui de 107,2 millions $, ou 96 cents par action, de la même période de l'exercice précédent.

Les revenus trimestriels ont atteint 452,1 millions $, en hausse par rapport à ceux de 399,3 millions $ pour la même période un an plus tôt.

Les analystes s'attendaient en moyenne à des revenus de 448,2 millions $ et à un bénéfice net ajusté de 1,07 $ par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Les actions de Canada Goose rendaient vendredi après-midi 1,56 $, soit 3,5 %, à la Bourse de Toronto, où elles se négociaient à 42,59 $.