Bombardier a précisé que le contrat ne générerait pas de travail supplémentaire au Canada, puisque les règles de «Buy American» font en sorte que le contrat sera exécuté par l’usine de Bombardier à Plattsburgh, dans l'État de New York, plutôt que par ses installations au Québec.

Bombardier obtient un contrat ferroviaire de 669 millions $US au New Jersey

Bombardier a annoncé mercredi avoir signé un contrat de 669 millions $US portant sur la fourniture de 113 voitures de train de banlieue au New Jersey.

La société a précisé que le contrat ne générerait pas de travail supplémentaire au Canada, puisque les règles de «Buy American» font en sorte que le contrat sera exécuté par l’usine de Bombardier à Plattsburgh, dans l'État de New York, plutôt que par ses installations au Québec. 

Depuis 2018, au moins 65 % du coût des composants des projets de transport en commun doivent être fabriqués aux États-Unis, et l’assemblage final doit également avoir lieu en sol américain. Le seuil de contenu minimal passera à 70 % d’ici 2020. 

Annoncé mercredi, l’accord avec New Jersey Transit comprend des options sur un maximum de 886 wagons supplémentaires. 

Il s’agit du troisième accord entre Bombardier et l’agence de transport en commun de l’État pour des voitures de trains de banlieue. Les autres contrats ont été attribués en 2002 et 2010.