Le profit net de la SAQ s’est établi à 412,9 millions $ pour le trimestre clos le 30 décembre.

Bénéfice en hausse pour la SAQ

MONTRÉAL — La Société des alcools du Québec a affiché vendredi un bénéfice net en hausse de 0,3 % pour son troisième trimestre, soulignant une fois de plus combien les baisses de prix appliquées sur plusieurs de ses produits avaient entraîné une augmentation de ses volumes de vente.

Le profit net de la société d’État s’est établi à 412,9 millions $ pour le trimestre clos le 30 décembre, ce qui se compare à un bénéfice net de 411,5 millions $ pour la même période un an plus tôt.

La SAQ a expliqué que les baisses de prix appliquées sur 1600 de ses produits depuis le troisième trimestre de l’exercice précédent avaient contribué à une hausse de ses volumes de vente, mais qu’elles avaient aussi eu un effet sur la croissance de ses ventes en dollars.

Les ventes de l’ensemble des réseaux de vente et de distribution de la société d’alcool se sont chiffrées à 1,127 milliard $, une augmentation de 0,5 % par rapport au même trimestre un an plus tôt. Les volumes de vente ont pour leur part avancé de 2,5 % pour atteindre 69,8 millions de litres.

La croissance des ventes était complètement attribuable au réseau de succursales et de centres spécialisés de la SAQ, où les revenus ont grimpé de 1,3 pour cent. En revanche, les revenus et les volumes de vente réalisés auprès des grossistes-épiciers ont diminué de 6,3 % et 7,4 % respectivement.

Le ratio des charges nettes de la SAQ, qui exprime ses ventes en tant que pourcentage de ses revenus, a diminué à 14,1 % au plus récent trimestre, par rapport à celui de 15,7 % à la même période un an plus tôt.

Dans son rapport trimestriel, la direction de la SAQ s’est dite « satisfaite » des résultats du troisième trimestre, et « confiante » d’atteindre son objectif de résultat net de 1,097 milliard $ pour l’exercice grâce à la performance soutenue de son chiffre d’affaires et à ses gains d’efficience.