L’équipe de e-Sport de l’Université Laval, le Rouge et Au, a pu se familiariser en avant première avec les fonction du jeu Black Ops sur PC.

Beenox peaufine Black Ops 4 pour PC

Le studio Beenox de Québec met la touche finale au jeu Black Ops 4 de la série à succès Call of Duty. Mieux encore, l’équipe travaille à la version PC multijoueurs du jeu qui sortira en même temps sur les consoles le 12 octobre.

«Ce sera une première pour un jeu de la série Call of Duty qui se retrouvera sur la plateforme de jeu en ligne Battle.net. Et ce sera une première aussi pour Beenox qui enverra un premier jeu sur cette plateforme», explique Thomas Wilson, codirecteur du studio et directeur artistique chez Beenox.

Pour le visionnement anticipé du jeu, Beenox recevait jeudi les gagnants de la compétition universitaire en e-sport (sport électronique) du jeu Heroes of the Storm où l’équipe de l’Université Laval du Rouge et Au a fini première (Au étant le symbole chimique de l’or).

Une compétition amicale entre ces joueurs «professionnels» contre des employés qui ont développé le jeu permettait d’avoir des impressions sur le mode compétitif. Les cinq joueurs ne connaissaient pas le jeu ni les particularités des personnages à incarner. Bien qu’ils participent à des compétitions internationales ensemble, la première manche a été remportée par les employés de Beenox.

Du potentiel

Daniel Gaudreau, étudiant au doctorat en physique et membre du Rouge et Au depuis trois ans, a été impressionné par le jeu. «C’est le jeu de tir le plus difficile auquel j’ai joué. Ce sera certainement un bon choix pour les compétitions de e-Sport. C’est un jeu qui a un fort potentiel.»Et son collègue Philippe Arsenault ajoute : «C’est très rapide et très dynamique.»

Pour Beenox, l’invitation faite aux joueurs de tester en exclusivité Black Ops 4 était une forme de remerciement et de reconnaissance de leur talent puisqu’ils formaient la première équipe canadienne et la première de Québec a remporté un tournoi organisé par Blizzard, de la grande famille Activision.

Si Black Ops 4 sort en version PC, c’est à cause de la demande des joueurs qui veulent des multijoueurs plus compétitifs, explique Philippe Troie, chef d’équipe et programmeur technique. «Les joueurs sur PC s’attendent à de nombreuses options qui leur permettent d’adapter le jeu à leurs besoins. Les machines sont plus puissantes que les consoles. Dans le mode compétitif, les utilisateurs veulent un taux de rafraichissement très élevé, alors que d’autres préfèrent une expérience visuelle plus cinématographique. La communauté des joueurs sur PC est très passionnée et plus exigeante.»

Black Ops 4 raconte le début des opérations spéciales de la guerre avec ses nombreux spécialistes. «Ce sera la version qui offrira le plus de contenu, précise Thomas Wilson. Le mode multijoueurs, c’est le nerf de la guerre. Il y aura trois mondes du mode Zombies et le nouveau mode Blackout, la version Black Ops du Battle royale.»

Franchise à succès

La franchise Call of Duty, d’Activision, a vendu plus de 250 millions d’unités de jeu en 15 ans. Le titre World War II sorti en 2017 a généré 1 milliard $ dans les deux premiers mois de sa mise en marché.

Pour Black Ops 4, 200 employés de Beenox ont travaillé en collaboration sur la version PC avec le studio Treyarch. Dans l’ensemble des studios, on estime que plus de 900 personnes ont participé à la création du jeu dans toutes les versions pour les consoles et PC.

Le nouveau jeu Black Ops 4 sera dans la version PC grâce au travail de Beenox. =