Cadillac CT6

Essai-éclair de la Cadillac CT6 2018

Cadillac se frotte contre la compétition européenne et même japonaise. Ça se voit. La CT6, lancée il y a deux ans, fait partie des modèles de la marque américaine qui n’ont pas à rougir devant la compétition.

La version essayée avec le moteur V6 biturbo de 3,0 litres offrait de très belles performances. Le biturbo s’est montré très efficace. Avec la traction intégrale, la conduite est très assurée. 

Vue de l’extérieur, la CT6 présente une silhouette assez angulaire. Cela peut en repousser certains, mais dans l’ensemble, c’est assez bien réussi. 

En ce qui concerne la finition intérieure, elle se veut de très bon ton. Quant à l’espace, cette berline en offre beaucoup pour ses passagers et dans son coffre. 

Conduite semi-autonome

Cette année, General Motors équipe les versions les plus luxueuses de la Cadillac CT6 de son système de conduite semi-autonome, Super Cruise. Il est plutôt présenté comme «le premier véritable système de conduite mains libres sur route au monde».

L'utilisation du système Super Cruise comporte certaines conditions, dont celle d'être activé uniquement sur les autoroutes. Il s'active uniquement lorsque le régulateur de vitesse adaptatif est en fonction, lorsque «le système d’alerte de prévention de collision est réglé pour émettre des alertes et pour freiner», lorsque les capteurs ne sont pas obstrués, recouverts de neige ou de glace ou endommagés. Et enfin, il faut que le conducteur soit tout de même attentif à son environnement.

Le système émet trois alertes s'il juge que le conducteur ne semble pas assez attentif. Ce qui signifie que ce n'est pas le temps pour le conducteur de lire son livre préféré ou regarder un film sur son téléphone.

Quoi qu'il en soit, on n'a pas essayé le Super Cruise dans la CT6. Mais on a vécu brièvement l'expérience de la conduite assistée dans un Model X de Tesla, dans lequel, par ailleurs, il était possible de faire un dépassement à la simple activation du feu clignotant. Sans rien faire de plus.

Pour un conducteur, il y a toujours un malaise à se faire conduire alors qu'on est derrière le volant. Il faudra peut-être s'y faire, car depuis plus de 10 ans, les constructeurs implantent dans leurs véhicules différents aides à la conduite qui nous mènent de plus en plus vers la conduite autonome.

Et n'oublions pas que la grande majorité des conducteurs vieillissent. Il faudra s'y faire.

Prix de base : 62 255 $

Prix du modèle essayé : 78 580 $ (Haut de gamme Luxe biturbo)

Moteur : V6 de 3,0 litres biturbo (aussi offerts L4 de 2,0 litres turbo et V6 de 3,6 litres)

Puissance : 404 ch (301 kW) à 5700 tr/min

Couple : 400 lb-pi (542 N.m) entre 2500 et 5100 tr/min

Consommation réalisée : 17,2 l/100 km (en ville); 13,0/9,1 (ville/route, selon GM)