Auto

BlackFly d'Opener: un autre jalon dans l’aviation électrique

CHRONIQUE / Laissons ici de côté pendant un moment les objets roulants pour bifurquer quelque peu vers ceux qui volent.

Une firme fondée au Canada, Opener a annoncé, la semaine dernière, la qualification de son véhicule volant tout électrique, le BlackFly, dans la catégorie des ultralégers. Il s’agit, selon Opener, du premier véhicule aérien personnel monoplace à être qualifié par Transports Canada.

Auto

Dubuc Motors signe un partenariat avec Xnergy Financial

Jeudi, le constructeur en démarrage de la région de Québec, Dubuc Motors, a signé une entente de partenariat avec Xnergy Financial LLC.

Cette entente a pour but d’aider Dubuc Motors à trouver le capital nécessaire pour «compléter les certifications requises [de sa voiture électrique haute performance Tomahawk] pour se conformer à la réglementation fédérale et sécuriser une bâtisse de 200 000 pieds carrés».

Xnergy Financial LLC est «une maison bancaire d’investissement à multiples facettes qui fournit des services de financement ainsi que des services de fusion et d’acquisition à des sociétés émergentes», selon les informations transmises dans le communiqué publié jeudi dernier. 

Le capital servira aussi à augmenter grandement l’équipe de Dubuc Motors afin d’embaucher du personnel supplémentaire pour répondre aux exigences d’un processus de production dans le but de construire des milliers d’unités fabriquées par année.

Auto

Essai-éclair : Nissan Leaf 2018 (prise 2)

Déjà essayée — très brièvement — dans un Essai-éclair précédent*, il a été possible de pousser un peu plus loin les tests avec la nouvelle Leaf 2018.

D’abord, les 40 kWh de la batterie peinent à donner une autonomie de 250 kilomètres en roulant sur l’autoroute à une vitesse de 112 km/h, établie sur le régulateur de vitesse. La consommation d’énergie se situe quelque part entre 15,9 et 16,0 kWh/100 km. Mais il est tout de même possible d’en faire plus. 

En roulant sur la route 138 entre Québec et Trois-Rivières, soit une route provinciale avec une vitesse maximale de 90 km/h, on a pu abaisser cette consommation à 13,7 kWh/100 km. Si on fait donc une règle de trois, ça peut nous donner une autonomie potentielle de 291 km.

Dans les deux scénarios, l’utilisation de la climatisation était somme toute minimale. Quelques minutes pour rafraîchir l’habitacle et ensuite, on faisait fonctionner que le ventilateur jusqu’à la prochaine utilisation du climatiseur.

Cependant, Nissan promet qu’en 2019, la Leaf devrait avoir une batterie de 60 kWh. Ce qui devrait régler le problème de l’autonomie. 

La recharge

Dans le contexte de cet essai entre Québec et Trois-Rivières, on a rechargé la Leaf sur une des bornes rapides de 400 volts de la station Roulez électrique, située dans le centre-ville.

À ce moment précis, la batterie était à 45 % de sa charge. Il a fallu 26 minutes pour la recharger jusqu’à 83 %. Il a été possible par ailleurs de suivre la progression de la recharge avec l’application du Circuit électrique sur le téléphone portable.

Quant à la recharge à domicile, les chiffres fournis par Nissan semblent conformes à la réalité. 

Cependant, si vous n’avez pas de borne de recharge de 240 V, il est possible d’obtenir de Nissan un chargeur à double tension (120 V/240 V) pouvant être branché dans une prise de sécheuse.

La conduite avec e-Pedal

Au départ, on n’était pas sûr si on allait apprécier la conduite avec le dispositif e-Pedal, avec lequel on conduit avec une seule pédale, comme un kart de golf. On s’y habitue. 

Mais il demeure que ce dispositif peut être quelque peu déroutant, lorsqu’on effectue des manœuvres de stationnement. Quand on n’en a pas besoin, il suffit d’appuyer sur le bouton pour le désactiver.

L’allure

Exit l’allure «extraterrestre», la Leaf se fond plus dans la masse. Toutefois, elle avait de la gueule avec son ancienne allure.

L’aménagement intérieur se veut moins audacieux que la génération précédente et certains matériaux font bon marché.

À l’arrière, les places sont confortables pour deux personnes, celle qui pourrait se situer au centre serait incommodée par la bosse au centre.

* L'essai précédent

Auto

Émissions polluantes : Opel dans le collimateur des autorités allemandes

BERLIN — Le constructeur automobile Opel, filiale de PSA, est visé par une enquête des autorités allemandes dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués, a annoncé samedi le ministère allemand des Transports.

«Il y a une audition officielle contre Opel en ce qui concerne trois modèles [de la norme diesel] Euro 6+», a indiqué un porte-parole du ministère, ajoutant que «rien de définitif» ne pouvait être dit avant les résultats finaux de la procédure.

Auto

L'auto express

Tesla construit une méga-usine à Shanghai

SHANGHAI — Le constructeur américain de véhicules électriques haut de gamme Tesla va construire une méga-usine à Shanghai, qui va accroître considérablement ses capacités de production et constitue la plus importante implantation du groupe hors des États-Unis, en pleine guerre commerciale entre les deux pays.Sur place mardi dernier, le patron du groupe californien, Elon Musk, a précisé que l’usine, dont les plans étaient à l’étude depuis un an, aurait une capacité de production annuelle de 500 000 véhicules et qu’il espérait qu’elle serait achevée «très bientôt». Un peu plus tôt, aux États-Unis, le constructeur a annoncé avoir atteint et même surpassé pour la première fois l’objectif de production hebdomadaire qu’il s’était fixé pour sa berline compacte Model 3. La marque a produit 5031 exemplaires du modèle lors de la dernière semaine de juin : c’est 31 exemplaires de plus que l’objectif de 5000 unités produites par semaine. Avec La Presse

Auto

Jaguar I-Pace: le nouveau cri

LAGOS, Portugal —Comme tant d’autres constructeurs, Jaguar ne considérait pas le principe de la motorisation électrique comme un prolongement naturel de sa culture mécanique. Vouée depuis toujours à la cause unique du moteur à explosion, la firme de Coventry fait aujourd’hui le pari de l’électrique pour des raisons évidentes (fiscalité écologique et normes antipollution). Mais Jaguar profite de la sortie de l’I-Pace pour promouvoir de façon beaucoup plus subtile un autre message : celui de se positionner et de se démarquer face à ses rivales naturelles qui jusqu’ici, en matière de véhicules «zéro émission», promettent beaucoup, mais ne répondent pas ou très peu aux attentes.

Personne n’aurait parié que Jaguar allait être la première marque de luxe à positionner directement l’un de ses produits face à Tesla. Pourtant, c’est le cas. La marque anglaise, que d’aucuns considéraient comme moribonde il y a 10 ans, est retombée sur ses pattes. Les ventes suivent une courbe ascendante, la clientèle se dit satisfaite, mais Jaguar n’a pas les poches aussi pleines que plusieurs de ses concurrents. Ces derniers peuvent (encore) se permettre de rogner sur leurs profits ou consentir des conditions parfois dérisoires pour maintenir leur suprématie. Dès lors, Jaguar ne peut faire autrement que de trouver de nouveaux moyens de séduction. Et l’électrique en est un. Et finement planifié, de surcroît. En effet, Jaguar a été, en compagnie de Renault, l’un des premiers constructeurs de notoriété mondiale à s’inscrire au Championnat de Formule E (FE). Et pour mousser la sortie de l’I-Pace, une série annexe à la FE et monotype, l’e-TROPHY, a été créée cette année. Jaguar ne pouvait rêver d’un meilleur positionnement. Il reste à voir les retombées maintenant.

Auto

Les plaques personnalisées, une «taxe» bien volontaire

CHRONIQUE / Mardi dernier, la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) annonçait la possibilité de personnaliser sa plaque d’immatriculation. Certains ont crié à l’addition d’une couche supplémentaire de taxes. Mise au point.

En effet, on ne vous apprend rien quand on dit qu’il en coûtera 250 $ pour commander sa plaque personnalisée. Et qu’ensuite, il faudra payer 34,50 $ annuellement — et probablement que ce tarif sera assujetti à des hausses.

Auto

Essai-éclair: Mazda6 2018

Parmi les berlines pleine grandeur japonaises, la Mazda6 est assurément un des plus beaux modèles.

Quoiqu’elle se fait chauffer un peu le derrière par la nouvelle Toyota Camry (on y reviendra plus tard dans une autre chronique). 

Son allure, qui affiche de très belles courbes, rivalise avec des voitures qui coûtent plus cher. On peut dire la même chose de son aménagement intérieur qui est toujours de bon ton. On apprécie l'espace à l'intérieur pour les occupants et son grand coffre.

Auto

L'hybride rechargeable plus pertinente que le tout électrique d'ici 2030, dit une étude

PARIS — Le déploiement de l’hybride rechargeable pour les véhicules particuliers et les utilitaires est la meilleure solution à moyen terme pour réduire l’impact environnemental des transports, selon une étude publiée jeudi.

Les auteurs de cette étude jugent également contre-productive la course à l’autonomie maximale pour les voitures électriques.

Auto

Le PQ s’oppose aux plaques d’immatriculation personnalisées en anglais

MONTRÉAL — Les Québécois pourront obtenir des plaques d’immatriculation personnalisées pour leur voiture dès la fin du mois, mais le Parti québécois (PQ) s’oppose à l’affichage de mots en anglais, ce qu’entend permettre la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Le PQ soutient qu’il devrait être interdit d’inscrire tout message dans une autre langue que le français, alors que la loi 150 précise que les plaques doivent respecter la Charte de la langue française.