Le nombre de mises en chantier au Québec vient d’atteindre un sommet depuis 2011.

Au Québec, les mises en chantier atteignent un sommet depuis 2011

MONTRÉAL — Autre signe de la vitalité de l’économie: le nombre de mises en chantier au Québec vient d’atteindre un sommet depuis 2011.

Ainsi, pour le premier semestre de 2018, le nombre de mises en chantier s’est établi à 19 317 logements - de tout type, locatif ou non - soit une augmentation de 18 pour cent par rapport à la même période en 2017, souligne un rapport de l’APCHQ obtenu par La Presse canadienne.

Les mises en chantier de logements locatifs ont crû de 37 pour cent. Près de 1 logement locatif sur 3 est destiné aux personnes âgées.

De façon générale, un peu plus de 61 pour cent des ménages sont propriétaires et près de 12 pour cent sont copropriétaires. À Montréal, le nombre de copropriétés est encore plus élevé, soit près de 1 ménage sur 5.

Par ailleurs, les programmes pour inciter les propriétaires à rénover leurs logements ont bel et bien été utiles, puisque la valeur des travaux de rénovation déclarés aux villes a atteint 1,1 milliard $ pour le premier semestre de 2018, soit une hausse de 7 pour cent par rapport à la même période en 2017.