Amazon confirme son intention de construire un nouvel entrepôt à Orléans.

Amazon créera plus de 600 emplois à Orléans

Le géant du commerce en ligne Amazon confirme son intention de construire un nouvel entrepôt à Orléans, ce qui devrait directement créer plus de 600 emplois à temps plein.

Le député d’Orléans, Andrew Leslie, avait un peu coupé l’herbe sous le pied de l’entreprise pour l’annonce de cette nouvelle durant une entrevue avec CBC, en mai dernier. Comme l’élu l’avait affirmé, il s’agit d’un bâtiment d’un million de pieds carrés.

Dans le communiqué d’Amazon, M. Leslie soutient qu’il s’agit « d’une bonne journée pour Orléans et pour tout Ottawa ». Il rappelle également « que de créer des emplois à Orléans a toujours été sa principale priorité » et qu’il est « ravi qu’Amazon ait choisi [cette] communauté pour accroître ses opérations en Ontario ».

« Notre capacité d’étendre nos activités en Ontario et de créer plus de 600 nouveaux emplois sont le résultat de deux choses : une clientèle incroyable et une main-d’œuvre exceptionnelle », explique le directeur des opérations d’Amazon au Canada, Glenn Sommerville.

Dans un échange de courriels, une porte-parole d’Amazon, Alyssa Tran, ajoute que l’emplacement des entrepôts est choisi de façon à être près d’une masse critique d’usagers de la plateforme. « Nous voulons nous assurer que nos centres sont situés le plus près possible de notre clientèle pour être en mesure d’offrir de bons services et une livraison rapide. »

Il s’agit du huitième entrepôt du genre pour Amazon au Canada et un quatrième en Ontario après ceux de Brampton, Mississauga et Milton. Le complexe d’Orléans servira notamment pour l’entreposage et la livraison « d’objets volumineux d’éléments de décoration, d’équipement sportif et d’outils de jardinage ».

Une annonce qui en réjouit plusieurs

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, le maire d’Ottawa, Jim Watson, et la députée provinciale d’Ottawa-Orléans, Marie-France Lalonde ont tous notamment salué l’annonce de l’entreprise américaine.

Amazon souligne que ses employés reçoivent un salaire compétitif, une assurance santé, pour les yeux et les dents, ainsi que des bonis de performance.

Dans son entrevue avec CBC en mai, Andrew Leslie avait indiqué que l’entrepôt serait érigé sur un vaste site du chemin Boundary, à proximité de l’autoroute 417, et qu’il compterait près d’une centaine de quais de déchargement pour camions. Mme Tran a confirmé que le complexe sera construit sur le chemin Boundary.

Amazon a par ailleurs confirmé que c’est l’entreprise Broccolini, fondée à Montréal, qui sera responsable du projet de construction.

« Nous sommes impatients de débuter, plus tard cet été, les travaux pour ce nouveau centre de distribution d’Amazon », soutient le directeur immobilier et affaires de Broccolini, James Beach, qui ajoute qu’il s’agira « de la plus grande installation industrielle jamais construite dans la région d’Ottawa ».