Le détaillant Amazon a indiqué lundi qu'il voulait embaucher 100 000 personnes à travers les États-Unis pour s'ajuster à une forte croissance du nombre de commandes en cette période d'épidémie du nouveau coronavirus, pendant laquelle plus de personnes, isolées à leur domicile, font des achats en ligne.

Amazon cherche 100 000 employés de plus pour répondre à la hausse des commandes

Le détaillant Amazon a indiqué lundi qu'il voulait embaucher 100 000 personnes à travers les États-Unis pour s'ajuster à une forte croissance du nombre de commandes en cette période d'épidémie du nouveau coronavirus, pendant laquelle plus de personnes, isolées à leur domicile, font des achats en ligne.

Le détaillant en ligne a annoncé qu'il augmenterait également temporairement son salaire de 2 $ US jusqu'à la fin avril pour les employés horaires, qui travaillent dans ses entrepôts, ses centres de livraison et ses épiceries Whole Foods. Les travailleurs horaires au Royaume-Uni et dans d'autres pays européens bénéficieront d'une augmentation similaire.

«Nous constatons une augmentation significative de la demande, ce qui signifie que nos besoins en main-d'?uvre sont sans précédent pour cette période de l'année», a expliqué Dave Clark, qui supervise l'entrepôt et le réseau de livraison d'Amazon.

Amazon a indiqué ce week-end qu'un bond du nombre de commandes mettait ses activités sous pression. Le détaillant a averti les acheteurs que la livraison des colis pourrait prendre davantage que les deux jours habituels. Il a également indiqué qu'il manquait de nombreux produits de nettoyage ménagers et s'efforçait d'en obtenir davantage en stock.

La société établie à Seattle a indiqué que ses offres d'emplois concernaient à la fois des emplois à temps plein et à temps partiel et incluaient des rôles tels que ceux de chauffeurs-livreurs et d'employés d'entrepôt. Ces derniers emballent et expédient les commandes des acheteurs.