Allée par allée, voici comment «acheter canadien» à l’épicerie

TORONTO — Certains consommateurs ont promis d’apporter leur patriotisme au supermarché et d’acheter uniquement des produits fabriqués au Canada, maintenant que le gouvernement fédéral a imposé des tarifs de représailles sur des douzaines de produits américains dans le cadre d’une guerre commerciale croissante avec le principal partenaire commercial du pays.

Cependant, éviter les produits du sud de la frontière qui figurent sur la liste tarifaire est plus facile à dire qu’à faire, en raison d’économies intégrées et du fait que de nombreuses entreprises n’indiquent pas clairement où sont fabriqués leurs produits.

La Presse canadienne a compilé une liste de quelques articles courants de la liste d’épicerie assujettis aux tarifs et s’est adressée à des experts en vente au détail pour obtenir des conseils sur la façon de s’assurer que les produits sont canadiens.

Produits laitiers

Yaourt: La plupart du yaourt est fabriqué avec du lait canadien et le pays importe seulement 3 millions $ en yogourt chaque année, alors «il est presque impossible de ne pas acheter de yogourt canadien à l’épicerie», explique Mike von Massow, de l’Université de Guelph. Cependant, il a remarqué que le yogourt est parfois importé pour combler les lacunes, lorsqu’il y a des changements dans la demande ou dans les contraintes de production. Pour savoir avec certitude si le produit est canadien, M. von Massow recommande de rechercher l’étiquette de la vache bleue que les Producteurs laitiers du Canada apposent sur les produits.

Boissons

Café (torréfié et non décaféiné): Les grains de café qui lancent la journée de nombreux Canadiens ne sont pas cultivés au Canada ou aux États-Unis, mais vous pouvez trouver des entreprises canadiennes qui torréfient le café ici. Kevin West, le chef des opérations du café chez Tim Hortons, affirme que la plus grande partie de son café est torréfiée au Canada. Certains produits de Balzac, du Choix du Président (qui appartient à Loblaw) et du Muskoka Roastery sont également étiquetés pour indiquer qu’ils sont tous torréfiés et emballés au Canada.

Le chef des opérations du café chez Tim Hortons, affirme que la plus grande partie de son café est torréfiée au Canada.

Whiskies: les whiskies américains, tels que Jack Daniel’s et les bourbons, sont désormais soumis à un tarif de 10%. Mais il y a beaucoup de whisky canadien à boire. Le Northern Harvest Rye de Crown Royal, qui a été nommé Whisky mondial de l’année 2016, est distillé par la société britannique Gimli, au Manitoba, et le J.P. Wiser’s Deluxe est fabriqué à Windsor, en Ontario. De plus, les distilleries artisanales ont récemment émergé comme «la nouvelle tendance branchée», apportant avec elles une multitude de nouvelles options de whiskies locaux, a dit M. von Massow. La plupart des whiskies annoncent exactement sur l’étiquette où ils sont faits, rendant la décision «de boire canadien» facile.

Jus d’orange: Les Canadiens ne trouveront pas de jus fabriqué avec des oranges cultivées localement, mais certains jus d’orange sont transformés au Canada. Ces jus sont souvent fabriqués à partir de concentrés provenant de fruits cultivés en Amérique du Sud parce que l’eau coûte cher à expédier, alors les entreprises envoient le concentré au Canada, rajoutent de l’eau et l’emballent. Coca-Cola, par exemple, produit du jus d’orange Minute Maid dans diverses usines au Canada en utilisant des oranges provenant du Brésil et un porte-parole de la société a déclaré que les tarifs ne concernent que le produit fini, donc son jus d’orange en est exempté.

Eau: Les eaux, y compris les eaux minérales et les «variétés aérées» ou celles additionnées de sucre, d’édulcorants ou d’arômes sont soumises à des tarifs. Plusieurs entreprises d’eau embouteillée opèrent à partir du Canada et étiquettent leur eau avec des informations sur son origine. Des multinationales comme Nestlé embouteillent de l’eau à l’intérieur du pays, mais si vous cherchez une entreprise canadienne dans tous les sens du terme, Naya a ses sources à Mirabel, au Québec, et à Revelstoke, en Colombie-Britannique.

Naya a ses sources à Mirabel, au Québec, et à Revelstoke, en Colombie-Britannique.

Condiments

Confiture de fraises: Les étés humides du Canada, la courte saison de croissance et la vulnérabilité aux moisissures et aux ravageurs rendent l’élevage de fruits tendres difficile, explique Gerhard Latka, le président du fabricant canadien de confitures Crofter’s Food. Son entreprise n’utilise pas de fraises canadiennes, mais son produit est toujours considéré comme canadien parce qu’il est produit à Parry Sound, en Ontario. Si vous voulez acheter canadien, à part Crofter, vous pouvez trouver quelques confitures E.D. Smith étiquetées «Prepared in Canada» ou des variétés de la compagnie torontoise Kitten and the Bear.

Sucre et sirop d’érable: Le Canada est le plus grand producteur et exportateur de sirop d’érable au monde et il n’est pas difficile de trouver sur les étagères des épiceries des bouteilles fabriquées au Canada, souligne M. von Massow. «Il sera relativement facile d’acheter un produit étiqueté le produit du Canada, dit-il, en notant qu’il achète souvent du sirop d’érable à son voisin. L’inclusion du sirop d’érable sur la liste tarifaire était entièrement politique parce que nous importons une très petite quantité de sirop d’érable.»

Le Canada est le plus grand producteur et exportateur de sirop d’érable au monde.

Sauce soja: Un coup d’œil à l’allée des condiments d’une épicerie de Toronto révèle que la plupart des grandes marques fabriquent leur sauce soja en Chine, de sorte qu’elles sont exemptées des tarifs imposés aux producteurs des États-Unis.

Ketchup et sauce tomate: Même si French’s et Heinz sont des entreprises américaines, certains Canadiens ont commencé à acheter le ketchup de French’s, qui produit son ketchup dans des usines ontariennes, après que Kraft Heinz, de la Pennsylvanie, eut fermé ses installations de Leamington, en Ontario. L’installation a déménagé à Freemont, Ohio en 2014. Pour ceux qui ne connaissent rien à la politique du ketchup, certaines entreprises ont commencé à inclure des informations sur le pays d’origine sur leurs étiquettes. La compagnie Primo Foods prétend que son ketchup est fabriqué entièrement par des travailleurs canadiens, à partir de tomates canadiennes. (Le produit est toutefois difficile à trouver au Québec, n’étant disponible que chez des bannières comme Bonanza et Adonis).

Mayonnaise, vinaigrette et condiments mélangés: La Presse canadienne a jeté un coup d’œil sur ces produits dans les magasins et a trouvé la plupart des étiquettes de pays d’origine manquantes. Kraft Heinz, qui commande la part du lion de l’espace d’étalage pour de tels produits, n’a pas répondu à une demande de détails concernant où ils sont produits.

Fruits et légumes

Concombres et cornichons: Les concombres cultivés au Canada sont disponibles toute l’année, mais ils sont plus chers et moins abondants durant les mois d’hiver, dit Joseph Sbrocchi, le directeur général des Cultivateurs de légumes en serre de l’Ontario. Les cornichons maison sont également faciles à trouver, car la plupart des épiciers ou des agriculteurs indiquent et annoncent où leurs légumes sont cultivés.

Gâteries

Bonbons à la réglisse: Les tarifs sont une mauvaise nouvelle pour les amateurs de réglisse. La majeure partie de la réglisse provient d’une ou deux usines en Pennsylvanie et n’est pas susceptible d’être faite avec des ingrédients canadiens, dit M. von Massow. «Vous devrez probablement abandonner votre préféré, dit-il. À ma connaissance, il n’y a pas de Twizzlers canadiens, alors vous devrez acheter un autre produit [...] pour acheter canadien.»

Toffee: Hershey’s a dit qu’elle fabriquait des friandises au caramel sous son étiquette Allan au Canada. La Presse canadienne n’a pas trouvé d’autres caramels étiquetés comme étant fabriqués au Canada dans les épiceries de Toronto.

Chocolat en blocs, en tranches ou en barres: Le Canada ne cultive pas de cacao pour le chocolat, mais il y a des entreprises qui fabriquent des tablettes, des blocs et des tablettes de chocolat au pays. Hershey a déclaré que ses produits Brookside Dark Chocolate sont fabriqués au Canada, et le chocolatier canadien Purdy’s fabrique tous ses chocolats à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Autres sucreries: Le Canada produit et raffine du sucre à l’intérieur du pays en utilisant des ingrédients importés ou des betteraves à sucre cultivées au pays, mais cela ne représente pas tout le sucre sur le marché canadien, précise M. von Massow.

Au réfrigérateur et au congélateur

Plats cuisinés de volaille de réforme (poules élevées pour pondre, transformées en viande lorsque leur productivité diminue), pizza et quiche: Ces produits sont un peu complexes, car ils utilisent souvent plusieurs ingrédients et n’indiquent pas d’où ils proviennent. Si le produit repose sur des ingrédients saisonniers, comme des fruits ou des légumes, il est possible qu’il soit fabriqué avec des ingrédients canadiens pour une partie seulement de l’année. «Bien souvent, on dit “fabriqué pour” et on a une entreprise canadienne, mais cela ne veut pas dire qu’il est fabriqué au Canada, explique M. von Massow. La seule façon de savoir à coup sûr est de demander.»

Nourriture en boîte

Soupes et bouillons: Les soupes et les bouillons sont un ensemble d’articles qui, selon les experts, peuvent varier selon la saisonnalité des ingrédients. Toutefois, le géant de l’industrie Campbell Company du Canada a déclaré que ses soupes et ses bouillons sont fabriqués dans une usine d’Etobicoke, en Ontario, et étiquetés en conséquence. L’usine d’Etobicoke devrait bientôt fermer ses portes, ouvrant la voie à l’ouverture d’une nouvelle installation à Mississauga, en Ontario, en 2019.

Le géant de l’industrie Campbell Company du Canada a déclaré que ses soupes et ses bouillons sont fabriqués dans une usine d’Etobicoke, en Ontario, et étiquetés en conséquence.

Articles ménagers

Papier de toilette et serviettes de table: Plusieurs grandes sociétés de papier hygiénique produisent leurs produits dans les usines de papier au sud de la frontière, mais quelques-unes les produisent au Canada. Le meilleur moyen de savoir où il est produit est d’appeler l’entreprise. Le PDG de Kruger a déclaré que la quasi-totalité de ses produits Cashmere et Purex sont fabriqués dans des usines de Colombie-Britannique et du Québec, et Cascades fabrique ses produits au Québec.