Le député libéral Andrew Leslie

ALENA: Leslie s'oppose à la divulgation des objectifs canadiens

Le député libéral Andrew Leslie soutient qu'il serait illogique que le gouvernement fédéral révèle ses priorités dans le cadre de la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).
M. Leslie, le secrétaire parlementaire aux relations canado-américaines, avance qu'en divulguant de tels détails, Ottawa renoncerait à l'avantage que lui a procuré l'administration de Donald Trump en rendant publics ses propres objectifs, lundi, tel que le requiert la loi américaine.
La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a néanmoins accepté de se présenter à cet effet devant le Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes le 14 août, soit deux jours avant le début des pourparlers avec Washington.
Les conservateurs et les néo-démocrates avaient aussi réclamé la présence d'autres ministres, mais les libéraux avaient objecté que Mme Freeland est responsable du dossier et mieux placée pour répondre à leurs questions.
Le Nouveau Parti démocratique souhaitait que le comité convoque également le premier ministre, Justin Trudeau, mais la motion n'a obtenu aucun appui.