En vertu de l’accord annoncé lundi, le transporteur aérien prendra en charge un passif d’environ 1,9 milliard $ en milles Aéroplan.

Air Canada finalise l’acquisition d’Aéroplan

Air Canada deviendra l'unique propriétaire du programme de fidélisation Aéroplan en vertu d'une entente définitive de 450 millions $ en espèces conclue avec Aimia, offrant du même coup aux consommateurs une meilleure idée de ce qu'il adviendra des points qu'ils ont accumulés.

En vertu de l'accord annoncé lundi, le transporteur aérien prendra également en charge un passif d'environ 1,9 milliard $ en milles Aéroplan. En août, une entente de principe avait été annoncée pour la vente du programme.

Air Canada a également annoncé des accords avec la Banque TD, la Banque CIBC ainsi que Visa, qui vont continuer à demeurer partenaires d'Aéroplan au moins jusqu'en 2030.

La Banque TD et la Banque CIBC verseront respectivement 622 millions $ et 200 millions $ au transporteur aérien, ce qui s'ajoutera à un paiement non précisé de la part de Visa. Les deux institutions financières vont également allonger 400 millions $ de plus pour l'achat futur de points de fidélisation.

Parallèlement, Air Canada poursuit ses négociations avec American Express, qui émet aussi des produits comarqués Aéroplan, afin de maintenir sa participation au programme après 2020.

Les actionnaires d'Aimia devront donner leur feu vert à la transaction, qui devra également obtenir l'approbation des autorités réglementaires. Une assemblée extraordinaire est prévue le 8 janvier à Montréal.

Selon le plus important transporteur aérien au pays, la clôture de la transaction devrait avoir lieu en janvier. Plus de détails entourant la nouvelle mouture du programme devraient être disponibles lors de la journée des investisseurs d'Air Canada prévue le 28 février.

Plus tôt cette année, certaines questions avaient été soulevées quant à savoir si l'accord constituerait une coentreprise entre les membres du consortium.

«Ce n'est pas le cas, a dit l'analyste Chris Murray, d'Altacorp Capital, au cours d'une entrevue téléphonique. C'est le premier élément sur lequel nous avons plus de détails. Air Canada sera le propriétaire du programme.»

À l'origine, Aéroplan était le programme de fidélisation maison de la compagnie aérienne établie à Montréal. Il a été essaimé en tant qu'entreprise indépendante en 2005.

«Transition en douceur»

De son côté, Cameron Doerksen, de la Financière Banque Nationale, a estimé que l'annonce de lundi pavait la voie à une «transition en douceur» vers le nouveau programme de fidélisation d'Air Canada - qui absorbera tous les membres d'Aéroplan - en 2020.

L'entente entourant Aéroplan laisserait à Aimia plus de 1 milliard $ en espèces pour investir ailleurs, selon Mittleman Brothers, principal actionnaire de la société, avec une participation de 17,6%.

Pour Aimia, il y a encore beaucoup de points d'interrogation.

«La question est de savoir si la compagnie va investir dans d'autres programmes de fidélisation, s'est demandé M. Murray. Est-ce qu'elle cédera ses participations dans d'autres programmes?»

La direction d'Aimia a indiqué en août qu'elle envisageait de nouvelles ventes d'actifs et une liquidation de la société.

«Cette (transaction) génère une valeur considérable pour Aimia, a indiqué le président du conseil d'administration de l'entreprise, Robert Brown, par voie de communiqué. Une fois qu'elle sera réalisée, Aimia sera dans une bonne posture et elle pourra se concentrer sur son objectif de maximiser les rendements provenant de ses actifs importants et de ses activités restantes.»

Des analystes ont estimé qu'environ 1000 employés d'Aéroplan seraient transférés chez Air Canada si la transaction va de l'avant.

Le chef de la direction d'Air Canada, Calin Rovinescu, a aussi confirmé que le programme de fidélisation du transporteur aérien sera déployé en 2020 et qu'il permettra aux quelque cinq millions de membres d'Aéroplan de conserver leurs milles.

À la Bourse de Toronto, le titre de la compagnie aérienne a clôturé à 27,41 $, en hausse d'environ cinq pour cent par rapport à son cours de clôture de vendredi. Le titre d'Aimia a pris six cents, ou 2%, pour terminer à 3,83 $.