À l'avant-garde depuis trois générations

« À bon travail, bonne récolte », telle est la devise des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR). C'est dans cette région que l'entreprise familiale Carrière & Poirier Équipement Ltd. offre depuis trois générations une expertise en matière d'équipements motorisés.
Déambuler sur la route 17, dans l'Est ontarien,  c'est inévitablement apercevoir les reflets orangés qui émanent des 220 engins Kubota exposés sur le vaste terrain de sept acres. En arrière-plan, de massifs bâtiments colorés, qui rappellent eux-aussi l'image de marque du fournisseur principal, complètent le portrait du site. Cette entreprise familiale a été fondée par le grand-père maternel de Michel Poirier, René Carrière. À la fin des années 1950, ce dernier a consolidé son entreprise en convaincant les cultivateurs de prendre le virage mécanique et d'opter pour des tracteurs Massey Ferguson.
Viser l'avant-garde
« En 1978, mon père André Poirier a fait le choix stratégique d'arrêter de vendre la ligne d'équipement Massey Ferguson. C'était une décision critique. Il a carrément laissé tomber la compagnie qui lui rapportait son pain et son beurre depuis 20 ans », raconte avec une pointe d'admiration Michel Poirier, l'actuel président de l'entreprise.
«Ce fut la meilleure décision de notre parcours. La gamme Kubota, limitée à quatre machines à l'époque, a vite évolué. L'équipement de construction est devenu une priorité. Avec cela, mon père a pu aider plusieurs centres de location dans la grande région de Gatineau à s'équiper à leurs débuts», raconte le président, en soulevant l'importance des partenariats d'affaires à long terme. 
Expertise des produits
Carrière & Poirier opte exclusivement pour la qualité, ce qui restreint les associations avec les fournisseurs. Cette stratégie garantit néanmoins un savoir-faire et une expertise. «Les modèles évoluent très vite, il faut rester à l'affût constamment. Le partenariat avec Kubota permet cette avance et nous assure des formations intensives», explique le président. L'entreprise propose depuis deux ans un service mobile disponible 24 heures afin de se démarquer et d'accommoder les utilisateurs de souffleurs à neige commerciaux, ces clients ne pouvant pas être restreints par d'interminables délais de service lors des moments de pointe.
La qualité fait la renommée
Le vice-président de Carrière & Poirier Équipement Ltd., André Poirier, et le président, Michel Poirier
«Nous n'avons pas d'équipement économique, mais à long terme, nous avons le bon produit pour le client», dévoile sincèrement Michel Poirier. Cette vision de la durabilité est certainement en corrélation avec l'imminent besoin d'expansion des espaces de ventes.
«Nous sommes présentement à la table à dessin afin d'avoir, idéalement d'ici deux ans, une salle d'exposition intérieure», assure fièrement l'entrepreneur «au moins deux nouveaux postes, avec des bureaux respectifs, s'ajouteront au département des ventes.»  
L'entreprise Carrière & Poirier Équipement Ltd. a récolté plusieurs mentions d'excellence depuis sa création en 1957. Certaines récompensent notamment l'excellence du service offert aux clients. L'entreprise fut, entre autres, récipiendaire du prix PME francophone de l'année du côté ontarien en 2000. 
Un président impliqué
Père de famille, conjoint, entrepreneur et comptable agréé de profession, Michel Poirier conjugue bien ses passions. «Il est primordial pour moi de me fixer un rythme de travail et des objectifs raisonnables. Il faut être conscient du futur, mais ne pas trop éparpiller nos pensées avec d'inquiétants scénarios. Il y aura toujours des situations hasardeuses en affaires. Ce sont nos efforts, chaque jour, qui comptent», affirme-t-il.
Une tragédie familiale est à l'origine de cette vision du quotidien en affaires. En 1999, son frère Luc Poirier, vendeur par excellence au sein de l'entreprise, a perdu son combat contre un cancer du pancréas. Il n'avait que 31 ans. Cette épreuve a occasionné une série d'ajustements pour Michel Poirier et son père André. 
Homme de famille, Michel Poirier est aussi très impliqué dans la communauté d'Alfred. L'entreprise est un acteur économique de premier plan qui contribue au développement local : 21 des 22 employés proviennent du village ou des environs. 
 «Nous avons un taux de roulement très bas qui est dû, je crois, à un milieu de travail où l'autorité est remplacée par l'écoute. Je sélectionne personnellement les employés et l'ambiance au sein de l'entreprise est très agréable», se satisfait le président. 
«Je vais probablement déléguer l'organisation des célébrations du 60e anniversaire de l'entreprise à mon père qui est maintenant impliqué ici à temps partiel. Ce sera un bon mandat pour lui qui fête simultanément ses 50 ans de service», s'amuse à imaginer Michel Poirier, en pensant à cet anniversaire qui sera potentiellement célébré l'automne prochain.