Le député Steven MacKinnon, Georges Emond et Nancie Villeneuve ont dévoilé les nouveautés de la Laiterie de l’Outaouais.

À la conquête du marché ontarien

Après plus d’un an de travail et un investissement de 700 000 $, la Laiterie de l’Outaouais a dévoilé, mardi, ses nouveaux formats de lait en carton avec bouchon et sa nouvelle image développée autour de son nouveau slogan bilingue Notre lait - Our Milk destinée à assurer sa croissance dans la grande région de Gatineau et Ottawa.

« Notre stratégie a été mise en œuvre afin de demeurer compétitif dans un secteur extrêmement performant, où les consommateurs ont beaucoup de choix de produits laitiers. Le format carton recyclable avec bouchon nous permet de diversifier notre offre sur le marché tout en gardant notre même bon goût de lait frais de chez nous, Notre lait », a souligné Georges Émond, président-directeur général de la Laiterie de l’Outaouais, lors d’une conférence de presse organisée à l’usine du boulevard Industriel à Gatineau.

Ce nouvel investissement de 700 000 $ a pu être fait grâce notamment à la participation financière de Développement économique Canada pour les régions du Québec, d’Investissement Québec, du programme ESSOR du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, de même que de la Banque Nationale.

Au nom du ministre Navdeep Bains, Steven MacKinnon, député fédéral de Gatineau, était présent pour confirmer une aide financière de 382 000 $, sous forme de contribution remboursable, de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC).  

« Ce projet témoigne, une fois de plus, de la capacité des entreprises en Outaouais à se distinguer de la concurrence et à voir plus loin », a souligné Steven MacKinnon, député de Gatineau et secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement. 

Fondée il y a maintenant dix ans, l’entreprise, qui a commencé sa production en 2010, compte maintenant 28 employés. 

L’ajout des formats de lait en carton permettra de mieux répondre à la demande, alors que tous les autres formats, incluant les contenants en plastique, continueront à être offerts, a expliqué M. Émond.

En Ontario, les contenants de plastique sont consignés et ceux de la Laiterie ne respectaient pas cette norme. 

Les cartons de lait avec bouchon viendront donc mieux répondre à ce marché, ainsi qu’aux clients qui préfèrent ce type de contenant offert par les laiteries concurrentes. 

La Laiterie a opté pour un format carton de qualité supérieure. Quant à la nouvelle image bilingue, Notre lait - Our Milk, elle reflétera davantage le marché de la grande région de Gatineau et Ottawa où les produits sont désormais disponibles et où on souhaite accroître les ventes.