S’il est lui-même réélu en 2018, le premier magistrat d’Ottawa voit d’un bon œil les quatre prochaines années avec une ville voisine gouvernée par M. Pedneaud-Jobin.

Watson se réjouit pour Pedneaud-Jobin

La réélection de Maxime Pedneaud-Jobin réjouit son homologue d’Ottawa Jim Watson, qui estime que le travail de collaboration entre les deux villes pourra se poursuivre.

« Je lui ai parlé ce matin, je l’ai félicité. Je pense que son retour est positif pour les relations entre Gatineau et Ottawa. On collabore bien ensemble. C’est bon pour le développement économique, le tourisme et le transport en commun, qui sont des priorités des deux côtés de la rivière », affirme-t-il. 

S’il est lui-même réélu en 2018, le premier magistrat d’Ottawa voit d’un bon œil les quatre prochaines années avec une ville voisine gouvernée par M. Pedneaud-Jobin. 

« La priorité pour moi va être de continuer le bon travail en vue de l’arrimage des systèmes de transport en commun. La première réunion du groupe Ottawa-Outaouais est prévue en janvier. Il [M. Pedneaud-Jobin] connaît très bien ce dossier. Notre rêve de voir le train léger continuer vers Gatineau via le pont Prince-de-Galles est une initiative très importante pour moi », de dire Jim Watson. 

Rappelons que M. Watson sera lui-même plongé dans un scrutin municipal en octobre 2018. Il a d’ores et déjà annoncé l’hiver dernier qu’il comptait briguer un troisième mandat à la tête de la capitale fédérale.

« M. Pedneaud-Jobin m’a dit que l’un des commentaires que les gens ont faits lors du porte-à-porte, c’est le niveau de coopération entre nos deux villes. Ça doit continuer dans le futur », s’est-il exclamé. 

Huit mois après que le conseil municipal lui ait donné le mandat d’entamer des pourparlers pour le prolongement du tracé du train léger vers la rive québécoise, le maire d’Ottawa rappelle que rien ne pourra devenir réalité sans le financement des deux autres paliers de gouvernement. 

« Nous n’avons pas l’argent pour faire cette troisième étape, mais c’est la prochaine priorité, en même temps que le prolongement vers Kanata. Ça permettra d’améliorer les liens entre Gatineau et Ottawa pour les passagers de la STO et d’OC Transpo », affirme-t-il, n’osant pas s’avancer sur un échéancier pour la réalisation du projet. 

Le maire réélu de Gatineau compte demander aux élus de se prononcer rapidement sur les options du train léger et d’un système de transport sur rails dans l’ouest de la ville.