Les maires Watson et Pedneaud-Jobin quelques minutes avant l'amorce de leur réunion, jeudi.

Watson laisse tomber la cravate pour Pedneaud-Jobin

À l'occasion de la toute première rencontre du nouveau groupe de travail conjoint en matière de transport, qui aura lieu jeudi en début d'après-midi à l'hôtel de ville d'Ottawa, le maire Jim Watson a décidé de laisser la cravate dans sa garde-robe «en l'honneur» de son homologue gatinois Maxime Pedneaud-Jobin.

C'est connu: le maire de Gatineau ne porte pas la cravate, sauf à de très rares occasions, par exemple lors de la cérémonie d'assermentation en début de mandat ou encore lors d'événements très protocolaires.

Le maire d'Ottawa, qui a l'habitude d'assortir une cravate à sa chemise et son veston, a tout de même confessé en marge d'un point de presse, jeudi matin, «qu'il n'aimait pas les cravates».

Le groupe de travail conjoint, composé entre autres de la direction générale et de la présidence des deux sociétés de transport, a été mis sur pied l'an dernier parallèlement à la signature d'une entente historiques pour l'arrimage des services de transport en commun entre les deux rives.

Il est prévu que le groupe de travail conjoint se réunisse au minimum deux fois par an. Les rencontres auront lieu en alternance entre Ottawa et Gatineau.

Reste donc maintenant à voir si, lorsque la réunion se tiendra sur la rive gatinoise, M. Pedneaud-Jobin décidera faire fi de ses habitudes vestimentaires en enfilant une cravate «en l'honneur» de son homologue ottavien...