Postmedia a prévenu les employés de ses journaux qu’ils pourraient se trouver en lock-out advenant un rejet de la proposition contractuelle finale.
Postmedia a prévenu les employés de ses journaux qu’ils pourraient se trouver en lock-out advenant un rejet de la proposition contractuelle finale.

Vote crucial chez Postmedia

Le Droit
Le Droit
Les quelque 63 employés syndiqués des quotidiens Ottawa Citizen et Ottawa Sun ont commencé à se prononcer dimanche sur l’offre finale qu’a faite l’employeur, Postmedia Network.

Le vote se déroule jusqu’à mercredi après-midi. Postmedia a prévenu les employés de ses journaux qu’ils pourraient se trouver en lock-out advenant un rejet de la proposition contractuelle finale.

La convention collective est échue depuis près de deux ans et demi. 

Dans une lettre au personnel, le vice-président des ressources humaines et des relations de travail chez Postmedia, Chris Krygiel, a fait valoir que l’éditeur avait présenté la meilleure offre possible en matière d’avantages sociaux, compte tenu des difficultés économiques de l’industrie. 

Lois Kirkup, vice-présidente de la Ottawa Newspaper Guild, a indiqué que les 63 travailleurs avaient déjà fait des concessions importantes au sujet des avantages sociaux.