Le Droit
La Sherbrookoise Fanie Lebrun ne veut ni de cellulaire ni de compte Facebook; elle n’est pas sur les réseaux sociaux.
La Sherbrookoise Fanie Lebrun ne veut ni de cellulaire ni de compte Facebook; elle n’est pas sur les réseaux sociaux.

Vivre sans cellulaire

Isabelle Pion
Isabelle Pion
La Tribune
Ils n’ont pas de cellulaire et refusent d’en avoir. Ils se tiennent loin des réseaux sociaux. S’ils peuvent faire sourciller les accros de leur téléphone intelligent, ils voient, eux, beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients à se tenir loin de ces appareils hautement addictifs. Conversation avec trois Sherbrookois (un peu) à contre-courant.