Le maire de la Municipalité de Val-des-Monts, Jacques Laurin
Le maire de la Municipalité de Val-des-Monts, Jacques Laurin

Virage électrique sur les routes de Val-des-Monts

Jean-Simon Milette
Jean-Simon Milette
Le Droit
La Municipalité de Val-des-Monts a annoncé vendredi l’acquisition d’un premier véhicule électrique pour le service de l’Environnement et de l’Urbanisme, ce qui s’inscrit dans le plan d’action pour la réduction des gaz à effet de serre de la municipalité de l’Outaouais.

La Municipalité confirme également sa participation au projet pilote TCiTe, qui cherche à développer des services variés en transport collectif intelligent.

L’implication de Val-des-Monts dans ce programme permettra entre autres d’implanter un système d’autopartage de véhicules électriques adapté aux besoins de la communauté. Les prochaines étapes du programme TCiTe permettront aussi à la municipalité de faire partie d’un réseau routier québécois vert alors que bornes de recharge pour véhicules électriques seront installées.

De même coup, la Municipalité a annoncé vendredi son implication dans un deuxième projet pilote qui lui permettra de mettre la main sur un camion F150 électrifié avec la technologie Ecotuned qui servira à fournir des services municipaux. Le lancement de ce deuxième projet pilote devrait avoir lieu en 2021.

Ces projets pilotes prévoient également la mise en œuvre future de services de covoiturage et de partage de vélos.