Verglas et Noël vert sur le radar pour Ottawa et Gatineau

Non seulement le père Noël n’aura pas droit à un tapis tout blanc lors de son arrivée dans la région de la capitale fédérale sur le coup de minuit mardi, mais de la pluie verglaçante s’ajoutera au lot pour entamer les vacances des Fêtes.

Un avertissement de pluie verglaçante a été émis jeudi alors qu’un système en provenance du golfe du Mexique devait laisser dès la soirée dans son sillage un cocktail de précipitations en Outaouais, à Ottawa et dans l’Est ontarien.

Selon Environnement Canada, le verglas devait perdurer durant toute la nuit avant de se transformer en pluie lorsque le mercure grimpera au-dessus du point de congélation, tôt en matinée vendredi. Au moins cinq millimètres de pluie verglaçante auront eu le temps de s’abattre sur la région avant la transition en pluie.

« Les surfaces, comme les routes, les rues, les trottoirs et les terrains de stationnement, pourraient devenir glacées et glissantes. Il pourrait y avoir des répercussions importantes sur la circulation à l’heure de pointe en zones urbaines », prévient l’agence fédérale dans son avertissement. 

Par la suite, jusqu’à 40 mm sont attendus dans la région. Un avertissement de pluie a d’ailleurs plus tard été émis par Environnement Canada, qui signale que « des crues soudaines et des inondations sont possibles par endroits [dans les basses terres] ». 

En prévision des précipitations abondantes un peu partout en province, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a de son côté indiqué qu’afin d’éviter les accumulations d’eau sur les chaussées, les puisards seront dégagés et des saignées seront aménagées en bordure des routes. Des produits fondants et des abrasifs seront épandus sur le réseau. 

La grande quantité de pluie prévue risque fort bien de réduire à néant les chances d’avoir un Noël blanc dans la région de la capitale nationale, soutient le météorologue Gerald Chang. 

« Les prévisions ne sont pas très favorables pour cela, la neige restante au sol va fondre en grande partie. Un autre petit système est attendu de dimanche à lundi, mais il n’y aura que des averses de neige, sans accumulation significative », dit-il, spécifiant que le critère pour avoir un Noël blanc est d’avoir 2 cm de neige au sol le matin du 25 décembre. 

Record ?

Un record de haut maximum pourrait être battu alors qu’on prévoit 11 degrés Celsius vendredi. La marque à battre date de 69 ans alors que le thermomètre avait affiché 9,4 degrés Celsius le 21 décembre 1949.  

La météo jouera de nouveau au yo-yo par la suite alors que les températures chuteront samedi, si bien que les précipitations se transformeront en neige. 

Les températures avoisineront les normales saisonnières (-4 le jour) la veille de Noël ainsi que le jour de Noël.