Le Droit
Du côté de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM), qui figure aussi parmi les nombreux établissements pointés du doigt, on dit suivre de près ces signalements et on encourage leurs auteurs à utiliser la voie officielle en communiquant avec le Bureau d'intervention et de prévention en matière de harcèlement (BIPH).
Du côté de l'Université du Québec à Montréal (UQÀM), qui figure aussi parmi les nombreux établissements pointés du doigt, on dit suivre de près ces signalements et on encourage leurs auteurs à utiliser la voie officielle en communiquant avec le Bureau d'intervention et de prévention en matière de harcèlement (BIPH).

Vague de dénonciations: une méfiance persiste dans les cégeps et universités

Roxanne Ocampo
La Presse Canadienne
Regards insistants, commentaires crasses, avances déplacées et agressions : la plus récente vague de dénonciations a éclaboussé une fois de plus le milieu de l'enseignement supérieur québécois, au moment même où il doit dresser le bilan de ses efforts pour mieux protéger ses étudiants.