À l’urgence de l’Hôpital de Gatineau, le taux d’occupation mardi après-midi était de 146 %, avec 41 patients alités pour une capacité normale de 28 civières.

Urgences débordées: le CISSSO renonce aux transferts

Alors que les urgences urbaines de l’Outaouais font de nouveau face à des taux d’occupation très élevés, l’idée de transférer des patients vers des ressources en milieu rural pour libérer des lits a dû être écartée, pour l’instant, « en raison des défis que cela pouvait occasionner pour les familles et les proches des usagers ».

Au début du mois, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) avait annoncé la mise en place de « mesures exceptionnelles » pour désengorger les urgences des hôpitaux de Hull et de Gatineau, qui recevaient de nombreux cas de patients souffrant de l’influenza.

Le CISSSO prévoyait notamment faire une « utilisation optimale » des places disponibles dans les ressources d’hébergement et dans les autres hôpitaux de la région, dans l’objectif de libérer des lits en zone urbaine pour les patients des urgences devant être hospitalisés. Le grand patron du CISSSO, Jean Hébert, avait assuré que cette mesure se ferait « avec l’accord » des personnes concernées.

Deux semaines plus tard, le CISSSO indique avoir « décidé de mettre de côté les transferts en périphérie, jusqu’à nouvel ordre, en raison des défis que cela pouvait occasionner pour les familles et les proches des usagers ». Les dirigeants du réseau ont donc choisi de privilégier, dès que cela est possible, « le retour au territoire d’appartenance des usagers qui ne sont pas originaires de l’urbain mais qui y reçoivent des soins ».

Après une certaine accalmie observée la semaine dernière, les urgences de Hull et de Gatineau sont de nouveau confrontées à un fort achalandage. Le taux d’occupation atteignait 208 % mardi après-midi à l’urgence de Hull, où la capacité normale est de 28 civières. On y retrouvait mardi 52 patients alités, dont près de la moitié depuis plus de 24 heures et 11 depuis plus de 48 heures. Ces cas sont donc loin d’atteindre la cible ministérielle d’une durée moyenne de séjour sur civière maximale de 12 heures.

À l’urgence de l’Hôpital de Gatineau, le taux d’occupation mardi après-midi était de 146 %, avec 41 patients alités pour une capacité normale de 28 civières.

L’urgence du Centre local de services communautaires (CSLC) de la Petite-Nation était aussi très occupée, avec cinq patients alités pour deux civières. Ailleurs dans la région, les taux d’occupation étaient sous la barre des 100 %.

Le CISSSO note que « les cas de grippe demeurent élevés » dans les urgences, mais qu’il y a également plusieurs patients ayant subi des fractures.

La saison de la grippe est jusqu’à présent liée à neuf décès en Outaouais, donc cinq qui sont associés aux plus récentes éclosions.

En date du 10 février, les autorités du réseau de la santé rapportaient un total de 698 cas d’influenza confirmés en laboratoire en Outaouais.